Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par PCF

Francois-Hollande-7.jpgLe Président de la République a présenté ses vœux aux forces vives de la nation et aux partenaires sociaux ; l'occasion pour lui de détailler son pacte de responsabilité en faveur de l'emploi.

Les grands perdants de ces annonces sont, une fois encore, les salariés qui vont payer le hold-up patronal sur la solidarité nationale. François Hollande n'a qu'un seul partenaire : le MEDEF.

Le Président a ainsi confirmé les 30 milliards sur 3 ans de baisse des cotisations familiales pour les employeurs, une refonte de la fiscalité pour l'aligner sur les pays européens pour 2020, et la simplification, a posteriori, des démarches administratives des entreprises. Quand aux contreparties, le Président de la République a noyé le poisson. Toujours aucun objectif chiffré, notamment en terme de création d'emplois. L'observatoire des contreparties est mort né. Il est devenu l'observatoire du néant.

D'ores et déjà, la mobilisation pour le 6 février s'annonce comme cruciale pour empêcher ce mauvais coup fait au monde du travail.


Olivier Dartigolles,
Porte-parole du PCF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article