Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Caricature Fakir decembre 2010Il y a parfois des gens qui votent contre leurs intérêts. Par bêtise, par naïveté, parce qu'ils se sont laissés abuser, des ouvriers, des petits salariés dont les intérêts de classe seraient de voter franchement à gauche votent parfois à droite, voire à l'extrême droite. Voter UMP ou voter FN, c'est l'intérêt d'un patron, ce n'est pas l'intérêt d'un ouvrier. Depuis que le vote démocratique existe, il s'est toujours trouvé des gens pour voter contre leurs intérêts. A nous de leur expliquer, c'est tout.

Quel est aujourd'hui l'intérêt d'un ouvrier ? Pour le Parti Communiste et le Front de Gauche, la réponse est claire : l'intérêt d'un ouvrier, c'est d'avoir un meilleur salaire, en élevant le niveau du SMIC, c'est d'avoir une meilleure pension, en garantissant la retraite par répartition, le départ à 60 ans et un niveau élevé de pension, c'est d'avoir une meilleure protection sociale, c'est de ne pas risquer le chômage parce que le patron a décidé de délocaliser son entreprise là où les salaires sont moins chers, cela veut dire interdire les licenciements boursiers, reprendre les subventions des entreprises qui délocalisent, taxer plus fortement les profits.
L'intérêt d'un ouvrier, c'est qu'il y ait des services publics sur tout le territoire, c'est que ses enfants aient accès à la meilleure éducation possible, c'est qu'il ait accès au meilleur système de soin possible, et pour cela, il faut arrêter de fermer des écoles ou des bureaux de postes en zone rurale, recruter des enseignants, des infirmières et en finir avec la gestion manageriale des services publics imposée par la droite et par l'Union Européenne et bien souvent acceptée par une certaine gauche qui confond idéal de rapprochement européen et capitulation devant les exigences des marchés. On peut se sentir européen et être contre l'Europe des marchés.

Sur tous ces points, le PS est d'une modération à faire peur, comme s'il ne voulait pas défendre la classe ouvrière qu'il est censé représenter et qu'il préférait caresser les patrons, comme s'il fallait donner des gages aux banquiers et à ces capitalistes qui s'empiffrent et qui réussissent à échapper à l'impôt.

Caricature Marine Le PenSur tous ces points, la droite défend les intérêts d'une minorité de privilégiés. Depuis dix ans que la droite est au pouvoir, elle a massacré les services publics, rogné le pouvoir d'achat des fonctionnaires, elle n'a rien fait contre les délocalisations, elle a réduit la protection sociale, s'est attaquée aux retraites et multiplié les cadeaux fiscaux aux très riches. La droite a défendu les intérêts des riches, c'est pour ça qu'elle est là.

Sur tous ces points, le FN et Marine Le Pen sont pire que la droite. Ils ne défendent pas les intérêts des travailleurs. Ils ne soutiennent ni les grèves, ni les manifestations, ils ne sont pas pour l'augmentation des salaires. Nulle part dans son programme, le FN ne propose de donner plus de droits à tout le monde, tout son programme est basé sur l'idée inverse qu'il faudrait donner moins de droits à certaines personnes : moins de droits aux travailleurs étrangers, moins de droits aux "assistés" toujours soupçonnés de profiter ou de frauder. De ce point de vue là, l'UMP fait bien la course avec l'extrême droite...
Certains ouvriers se laissent avoir par le discours faussement combatif de Marine Le Pen. Son combat n'est pas pour eux, son combat n'est pas pour donner plus de droits à tous, il est pour donner moins de droits à certains.

Est-ce l'intérêt des ouvriers de donner moins de droits à certains ? Poser la question, c'est y répondre. Non, absolument pas ! Derrière cette idée, on retrouve évidemment une vision du monde raciste et xénophobe. Il faut le dire avec calme, mais avec détermination à tous les ouvriers, tous les petits salariés, les petits artisans tentés par le vote FN : le vote d'extrême droite, c'est un vote raciste, même s'il s'en défendent, et c'est surtout un vote contre leurs intérêts.

Il y a par contre un vote pour les intérêts des ouvriers, des employés, des fonctionnaires, des chômeurs, des petits commerçants et artisans : c'est le vote pour le Parti Communiste et le Front de Gauche. En politique, chacun défend les intérêts de sa classe. Nous, nous l'assumons, nous ne défendons ni les intérêts des patrons ni ceux des racistes, nous défendons les intérêts de la classe ouvrière, nous défendons les intérêts du peuple de France !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article