Recommander

Concours

Catégories

Images aléatoires

  • Charb caricature Israel Gaza
  • Collage 09-09-07
  • Satelec 22-05-12

Droits de l'Homme

Mercredi 29 octobre 2014 3 29 /10 /Oct /2014 12:30

nouveau logo LDHRémi Fraisse est mort dans la nuit du 25 octobre 2014 lors de la manifestation qui s’opposait à la construction d’un barrage de retenue à Sivens, dans le Tarn. Militant écologiste, membre de France nature environnement, il faisait partie des nombreux acteurs, en particulier locaux, qui voulaient faire connaître un point de vue, pourtant largement partagé, de contestation d’un projet dont l’utilité méritait d’être interrogée.

Cette mort n’est pas acceptable. La Ligue des droits de l’Homme présente à sa famille et à ses proches toutes ses condoléances.

La LDH prend acte de l’ouverture prochaine d’une information judiciaire, seule mesure de nature à permettre d’établir la vérité des faits.

Cependant, quelles que soient les responsabilités individuelles qui se révéleront, la mort d’un manifestant atteste d’un mauvais usage, voire d’un usage excessif des forces de l’ordre.

La Ligue des droits de l’Homme constate que de Continental à Notre-Dame-des-Landes, de la ferme des « Mille vaches » à Sivens, la contestation est criminalisée et réprimée. Cette politique place l’ensemble de la société sous tension alors même qu’elle aurait besoin de raison, et elle substitue l’autoritarisme au débat et à l’imagination dont nous avons besoin collectivement pour relever les défis posés au vieil ordre productif et de distribution. La société française doit apprendre à débattre avec calme du bien-fondé de ses aéroports, de ses barrages et de son industrie agroalimentaire. Le gouvernement doit apprendre à compter avec les refus populaires et à en valoriser l’apport dans des processus de confrontation démocratiques, accepter, enfin, de considérer que l’avenir n’est pas de son seul ressort.

A défaut, on peut prévoir d’autres tensions, d’autres durcissements, d’autres drames, provoqués de fait par des acteurs très éloignés de l’intérêt général. La Ligue des droits de l’Homme entend rester vigilante quant au respect des libertés et droits fondamentaux des citoyens par les pouvoirs publics, dans ce contexte comme dans d’autres.

Paris, le 28 octobre 2014

Par LDH - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 8 octobre 2014 3 08 /10 /Oct /2014 12:30

Par Amnesty International - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 4 octobre 2014 6 04 /10 /Oct /2014 06:30

Nicolas-Sarkozy-25.jpgDans une interview au Figaro Magazine, Nicolas Sarkozy déclare qu’« il faudra inscrire dans la Constitution des verrous juridiques pour réserver la PMA aux couples hétérosexuels ». En formulant cette proposition, l’ancien Président de la République propose purement et simplement d’inscrire la discrimination dans le marbre de la Constitution française. Cette préconisation montre que Nicolas Sarkozy n’a pas perdu ses bonnes vieilles habitudes, toujours prompt à braconner sur les terres de l’extrême-droite à trois jours de la « Manif Pour Tous » soutenue par toute la galaxie des groupuscules identitaires.

Le PCF soutient, au contraire, l’ouverture de la PMA aux couples lesbiens. C’est une question d’égalité.


Ian Brossat,
Adjoint au maire de Paris,
Responsable des combats LGBT au sein de la direction nationale du PCF

Par PCF - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 26 septembre 2014 5 26 /09 /Sep /2014 06:30

espionnage-informatique.jpgDans la droite ligne des nombreuses lois votées sous les gouvernements de droite, Manuel Valls et son ministre de l’intérieur viennent de proposer une loi destinée à lutter contre l'embrigadement dans des « parcours de radicalisation » terroristes. L'objectif affiché est d'empêcher les gens de rejoindre des zones de combat, ou de se radicaliser sur internet. Dans un contexte politique global d’islamophobie et de montée des discriminations, cette énième loi de circonstance est justifiée par le gouvernement suite aux départs de Français en Syrie pour rejoindre les groupes djihadistes et ne cible encore une fois qu’une partie de la population française. Quid, par exemple, des français partant combattre en Ukraine, dans chacun des camps qui s’affrontent ?

L'émotion est une nouvelle fois instrumentalisée à géométrie variable. Mais pour quel résultat? Le projet de loi reprend une logique générale de contournement du juge, pour laisser à la police toute liberté d'agir. Dans une démocratie, cela pose problème : la séparation des pouvoirs, le jugement contradictoire avec la possibilité de se défendre, la publicité de la justice, sont des fondements importants de l'État de droit. Il s’agit encore là d’une bonne occasion de restreindre les droits fondamentaux, les libertés publiques et finalement de rogner un peu plus sur la démocratie sous prétexte de plus de « sécurité » ou d’efficacité.

En outre, l'article 1 instaure une possibilité d'interdiction de sortie du territoire pour des personnes, majeures ou mineures, sur lesquelles pèse un soupçon de volonté de rejoindre des zones de guerre. La restriction de la liberté de circulation d'un individu est une atteinte aux droits fondamentaux qui doit être motivée par des raisons graves et explicites. Dans quel Etat de droit peut-on imaginer empêcher un individu de quitter le territoire en se basant sur des soupçons ou des suppositions ? Sans parler de la possibilité de bloquer des sites internet qui n’est finalement qu’une simple mesure de communication tant on sait la difficulté de la mettre en place.

Finalement, comme Nicolas Sarkozy en son temps, le gouvernement choisit, contre toutes les traditions issues de la Révolution Française, d’avancer vers une subjectivisation à outrance de l’infraction pénale, de passer d'un droit pénal du crime vers un droit pénal du criminel, avec toutes les conséquences que l’on connaît quant au risque d’arbitraire et d’atteintes aux libertés individuelles. Derrière une problématique réelle qui est celle de jeunes français fanatisés s’engageant dans des guerres à l’étranger, le gouvernement fait le choix de répondre par une loi d’exception, créée sous le coup de l’émotion par un discours désignant un ennemi de l’intérieur. Résolument opposés à la guerre et au terrorisme, nous ne pensons pas que ce genre de mesures aura un quelconque effet. Ainsi, le Parti Communiste Français s’oppose fermement à cette nouvelle loi.


Fabien GUILLAUD BATAILLE,
Responsable national sécurité/justice pour le PCF

Par PCF - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 18 septembre 2014 4 18 /09 /Sep /2014 06:30

Programme-soiree-Lens-LDH-19-09-14.jpg

Par LDH - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 8 septembre 2014 1 08 /09 /Sep /2014 10:30

nouveau logo LDHLes agressions contre Christiane Taubira ont inauguré de façon spectaculaire le retour d’un racisme désinhibé dans le débat politique.

Sa nomination comme ministre de l’Education nationale a littéralement déchaîné, contre Najat Vallaud-Belkacem, un torrent de boue et d’abjections. S’y mêlent, pêle-mêle, le rejet de l’étranger et pire encore, de l’étrangère ou étiquetée telle, la dénonciation de la supposée musulmane, porteuse ou non d’un voile, la haine, enfin, contre la femme de conviction, militante de l’égalité entre femmes et hommes, et aujourd’hui à la direction d’un ministère où sont défendues les valeurs de l’école laïque et républicaine.

Orchestrée par des publications d’extrême droite dont l’éthique est celle du caniveau, cette campagne soulève le cœur de toutes celles et ceux qui ont la démocratie au cœur et partagent une haute idée de la chose publique et du débat qui devrait en être la marque.

La Ligue des droits de l’Homme déplore que, pour la plupart d’entre eux, les responsables de la droite se soient réfugiés dans un mutisme complice qui les amène aux côtés de la droite extrême. Elle salue le courage de celles et ceux qui ont choisi de ne pas suivre ce chemin de honte. Elle assure la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, de sa solidarité face à des propos qui, au-delà de sa personne, visent la République, ses valeurs de fraternité et d’égalité. Elle invite les citoyennes et citoyens à se mobiliser pour faire échec à tout ce qui vise à substituer la haine au débat, la violence à la raison, la xénophobie au vivre ensemble.

Paris, le 4 septembre 2014.

Par LDH - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 7 septembre 2014 7 07 /09 /Sep /2014 06:30

Khalil-Ma-touq.jpg

 

Juwan-Abd-rahman-khaled.jpg

 

Par Amnesty International - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 21 août 2014 4 21 /08 /Août /2014 10:30

Affiche-Mrap-boycott-produits-colonies-israeliennes.jpg

Par MRAP - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 17 août 2014 7 17 /08 /Août /2014 10:30

Que-reste-il-de-Gaza.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : les anti-capitalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 14 août 2014 4 14 /08 /Août /2014 12:30

nouveau logo LDHLa LDH se félicite de la condamnation de Gilles Bourdoulaix, maire de Cholet, rendue par la cour d’appel d’Angers, pour apologie de crime contre l’Humanité.

La Ligue des droits de l’Homme rappelle qu’elle avait, par le passé, déposé deux plaintes à l’encontre de M. Bourdouleix pour incitation à la discrimination et à la haine raciale concernant des propos visant les Gens du voyage. Celles-ci ont été classées sans suite. Ce sentiment d’impunité a permis au maire de Cholet de se croire autorisé à poursuivre ses interpellations haineuses. Il était intolérable qu’un élu de la République ait pu tenir des propos faisant l’apologie de crime contre l’Humanité, et rester impuni.

La Ligue des droits de l’Homme espère que cette condamnation mettra enfin un terme à cette escalade.

Paris, le 13 août 2014

Par LDH - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Espace temps

Tendançologue

Wikio - Top des blogs - Politique

Bienvenue sur le blog de la section d'Hénin-Beaumont du PCF !
Il y a actuellement 10 personne(s) sur ce blog

Recherche

Archives

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés