Résistance !

logo PCF FDG

Logo LDH

logo cgt

Nos coordonnées

Local PCF (6)

PCF Hénin-Beaumont
69 place Jean Jaurès
62110 Hénin-Beaumont
Mail : pcfheninbeaumont@gmail.com
Téléphone : 03.62.90.91.56

Profil

  • Secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF et membre du secrétariat fédéral du PCF 62, je suis conseiller municipal d'Hénin-Beaumont. Je suis aussi militant du SNES, d'ATTAC, de la LDH et du Secours Populaire.

L'équipe du blog

David NOËL
Secrétaire de section
Conseiller municipal

david.noel@lheninois.com

Adrien DENEUVILLE
Responsable du cercle JC
(Lycées, universités, jeunesse)
adrien.deneuville@lheninois.com

Dorothée FIZAZI
(Vie associative)
dorothee.fizazi@lheninois.com

Patrick HELLWICH
(Syndicalisme, services publics, santé, sécurité sociale)
patrick.hellwich@lheninois.com

Alain LECLERCQ
Secrétaire de section adjoint
Membre du Conseil de développement de la CAHC
(Syndicalisme, services publics, rail et  transports)

alain.leclercq@lheninois.com

Charles
NOËL
Trésorier de section
(Services publics, territoriaux, travaux)
charles.noel@lheninois.com

Catégories

Recherche

Recommander

L'affaire Dalongeville

Vidéos PCF62

Réseaux sociaux

Lundi 15 septembre 2014 1 15 /09 /Sep /2014 12:30

Journee-peche-SPF-13-09-14.jpgLe comité d'Hénin-Beaumont du Secours Populaire Français était ce samedi au lac de Montigny-en-Gohelle où Dorothée Fizazi, responsable événementiel au sein du bureau et Jean-Pierre Humez, stagiaire bénévole, avaient organisé un concours de pêche en partenariat avec l'association "le Brochet montignynois".

La journée a été un franc succès avec près d'une vingtaine de participants, tous bénéficiaires du Secours Populaire, qui ont passé une journée agréable au bord de l'étang. Bonne humeur et convivialité étaient au rendez-vous sous le soleil.

Les pêcheurs ont pu se restaurer avec les sandwiches préparés par le Secours Populaire et se désaltérer sous la tonnelle du Brochet Montignynois.

A la fin de la journée, le gagnant de la journée pêche s'est vu offrir un sac de 20 kilos d'amorce offert par le magazin "Au poisson d'étain" d'Hénin-Beaumont, partenaire du comité local du SPF pour cette opération.


(Photos : Monique Busquet pour Hénin-Beaumont La Vie)

Par Dorothée FIZAZI - Publié dans : Solidarité - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 15 septembre 2014 1 15 /09 /Sep /2014 10:30
Par David NOËL - Publié dans : Audio et vidéos - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 15 septembre 2014 1 15 /09 /Sep /2014 06:30

Melenchon-Huma-2014.jpgREPORTAGE - A la fête de l'humanité, le mouvement pour la VIe république de Jean-Luc Mélenchon laisse certains communistes dubitatifs.

Certains avaient signé l'appel. D’autres n’étaient même pas au courant. Vendredi, à la Fête de l’humanité, le site internet lancé la veille par Jean-Luc Mélenchon et invitant à se prononcer pour une VIe république ne rencontrait au mieux dans les rangs communistes qu’une bienveillante perplexité.

«Le front de gauche est vivant», a insisté Eric Coquerel, le nouveau coordinateur du Parti de gauche (PG), sur la scène d’un stand dédié à l’alliance électorale, où Jean-Luc Mélenchon, Pierre Laurent (PCF), Clémentine Autain (Ensemble) et d’autres dirigeants s’étaient alignés pour une photo de famille. Tous disent bien sûr rester attachés au Front de gauche. Mais Jean-Luc Mélenchon, qui s’était dit lassé par les querelles partisanes, s’en est quelque peu singularisé en lançant à la fin du mois d’août un «mouvement pour la VIe république», une initiative destinée à dépasser les cadres parfois étriqués des partis politiques pour mieux «fédérer le peuple».

Dans les allées de la Fête de l’humanité, les communistes restent au mieux dubitatifs à propos du mouvement impulsé par l’ex-candidat à la présidentielle. Ce n’est pas tant la VIe république, pour laquelle militants du Parti de gauche et communistes se sont conjointement battus lors de la campagne de 2012 qui rebute les seconds que l’initiative isolée du tribun.

Déception

«C’est une déception de plus. Il se désolidarise un peu du Front de gauche», déplore Stéphanie Raveneau, 34 ans, militante communiste à Laon, accoudée au bar du stand de la fédération de l’Aisne. A ses côtés, Yan Ruder, 34 ans lui aussi et conseiller municipal à Laon, est encore plus amer. «En 2012, certains camarades avaient eu des réticences à soutenir Mélenchon car c’était un ancien socialiste. Mais il avait impulsé une très belle campagne et était devenu notre porte parole légitime, rappelle-t-il. On sent bien qu’il est saoulé et qu’il prend ses distances. Le voir s’éloigner du Front de gauche et du PCF, ça nous emmerde. Le risque, c’est qu’on finisse tous en un chapelet de groupuscules.»

Dans la foulée de l’assemblée générale du Front de gauche le 6 septembre, qui a vu toutes ses composantes afficher un esprit combatif contre la politique de François Hollande et Manuel Valls, les lieutenants de Jean-Luc Mélenchon assurent que le Mouvement pour la VIe République et l’alliance électorale peuvent aller de pair. «On revient à la source du Front de gauche, explique Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de gauche. Défendre ce mouvement, ce n’est pas sortir des clous. C’est dire que les règles du jeu elles-même sont un problème et que le combat pour la VIe doit prendre de l’ampleur».

La page internet appelant à se prononcer en faveur d'une VI République a déjà rencontré d'après plusieurs membres du Parti de gauche plusieurs milliers de signatures. «Entre l'université d'été à Grenoble et l'assemblée générale du Front de gauche, on est passé d'une écoute polie à une écoute interessée», plaide Eric Coquerel. Reste que Pierre Laurent, le premier secrétaire du PCF, convaincu depuis longtemps de la nécessité d’un changement de régime, interroge lui-même l’opportunité d’un tel mouvement : «Quel est son rapport au Front de gauche ?»

La Ve, «à bout de souffle»

Une VIe République ? A la Fête de l’huma, tout le monde est d’accord. «La période montre bien que la Ve est à bout de souffle», peut-on entendre à chaque stand. «On appelle de nos voeux à la constitution d’une VI République, avec de la proportionnelle. On ne va pas s’opposer à ce que dit Mélenchon», défend Jean-Noel Coirault. Ce conseiller municipal d’Alfortville observe d’un oeil plutôt bienveillant le mouvement lancé par Mélenchon. Mais questionne : «La question, c’est qu’est-ce qu’on met dans cette VIe République. Et quelle place Mélenchon veut-il y laisser aux communistes.»

Yan regrette. «On a l’impression qu’il essaie de se débarasser de nous. La prise de Grenoble (où associatifs, pégétistes et écolos ont conquis la ville en mars, ndlr) lui vend du rêve. Il se dit qu’il a plus besoin de nous. C’est un peu grossier tant on a mouillé la chemise.»

Au stand de la fédération des Landes, entre deux «belle sandrine», un cocktail à base d’armagnac et de fruits de la passion rallongé à l'eau, Christophe Carrey, conseiller municipal à Capbreton résume : «Mélenchon nous a tellement tapé dessus pendant les municipales... Les communistes vont pas freiner sur la VIe République, mais sur l’idée que Mélenchon la porte seul.» A deux pas, Jean-Louis dit les choses plus clairement : «Nous, on ne veut pas d’un chef qui dit "suivez-moi je suis le berger" alors que Mélenchon dit qu’il est disponible pour 2017.»

Rémy DODET

Légende photo : Jean-Luc Mélenchon à la Fête de l'humanité le 12 septembre 2014. (Photo Kenzo Tribouillard. AFP)


Source : Libération
Vendredi 12 septembre 2014

Par David NOËL - Publié dans : Actualité - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 septembre 2014 7 14 /09 /Sep /2014 12:30

Frondeurs-PS.jpgParlementaires du Parti « socialiste » qui vous dites « frondeurs » ou « indignés »,

Votre venue à la Fête de l’Humanité est annoncée. Responsables communistes de stand militant à la Fête, nous nous permettons de vous faire part de réalités pratiques et politiques des fois que vous ne les connaîtriez pas.

Vous êtes bienvenus, comme tout un chacun, à la Fête du journal historique du Parti communiste français, lancée par le PCF en 1929. Vous êtes bienvenus, dans cette manifestation publique, pour vous cultiver, vous distraire, consommer et, en même temps, soutenir financièrement le journal et les organisations du PCF.

Nous sommes à votre disposition pour échanger avec vous, plutôt moins qu’avec les autres visiteurs, travailleurs, jeunes, retraités que nous voulons mobiliser politiquement. Vous, nous vous connaissons et n’avons pas d’espoir de vous retrouver dans le camp de la classe ouvrière.

Nous imaginons sans mal que les médias retiendront principalement du cru 2014 de la Fête de l’Huma, votre présence. Le mal en reviendra principalement à Pierre Laurent qui vous a invités en vous tendant le tapis rouge. Nous avons l’habitude mais nous ne l’acceptons pas pour autant. Les années précédentes, comme sans doute cette année encore, votre complice et ancien camarade Jean-Luc Mélenchon tentera, comme le coucou, de faire sa petite publicité lors de notre fête.

Sans illusions, nous vous demandons de ne pas en faire trop avec les journalistes. Respectez les militants communistes !

En tout cas, en ce qui nous concerne, nous disons clairement que vous ne représentez absolument pas des alliés, même potentiels, pour les travailleurs et les communistes.

Nous ne sommes pas de ceux qui ont propagé des illusions sur le programme, inféodé à l’Union européenne et au patronat, de Hollande en 2012. C’est votre référence, comme si vous ne saviez pas ce qui allait suivre ! Nous ne sommes pas de ceux qui, comme vous, s’affairent à préparer de nouvelles illusions à « gauche » d’ici 2017, de ceux qui nourrissent et exploitent l’épouvantail de l’extrême-droite pour cela, qui détournent la colère sociale.

Nous vous avons combattus lorsque vous avez – notamment – porté en 2013 la loi de flexibilisation du marché du travail, de libéralisation du licenciement (transposition de l’ANI, lorsque vous avez voté comme un seul homme – face aux cheminots en lutte – la contre-réforme ferroviaire en juin 2014, quand vous avez approuvé les guerres impérialistes en Afrique, au Moyen-Orient ou en Ukraine.

Nous ne savons que trop que la social-démocratie ne met pas tous ses œufs dans le même panier, notamment maintenant en vue des combinaisons électorales de 2017. Nous savons que vos « frondeurs » répartiront leur voix, lors du vote de confiance à Valls, de façon à ne pas l’entraver tout en ménageant un positionnement de « gauche » ultérieur. Nous laissons l’expertise politique des clans du PS, oscillant de l’aile « droite à l’aile « gauche » selon les circonstances, à l’image de Mme Aubry ou de l’ex-rocardienne Mme Lienemann, aux politologues.

Le rassemblement auquel nous travaillons dans les entreprises, les quartiers et les campagnes, c’est celui de ceux qui ont le plus intérêt à combattre le capitalisme et ses effets et à se doter de l’organisation politique pour cela : le Parti communiste. Un PCF fort contre le capital et le patronat, sur des bases de classe, des propositions de rupture, c’est aussi la condition de l’essor réel des « valeurs de gauche » dans l’ensemble de la société. Quand le PCF est fort, avec tout ce qu’il représente, la social-démocratie, même la plus hypocrite le courtise.

Nous remarquons, que vous considérez, à raison, la Fête de l’Humanité comme l’événement politique de masse le plus marquant de la rentrée.

Donc, amusez-vous bien à la Fête cette année et remerciez-nous ! C’est toujours grâce aux militants communistes qu’existe la plus grande et la plus belle fête politique de France.

Corinne BECOURT, secrétaire de la section du PCF de Saint-Quentin, responsable du stand de Saint-Quentin, Emmanuel DANG TRAN, secrétaire de la section du PCF de Paris 15ème, membre du Conseil national du PCF, responsable du stand de Paris 15ème, Eric JALADE, secrétaire de la Fédération du PCF du Tarn, membre du Comité national du PCF, Cyril MORLOT, secrétaire de la Fédération du PCF de la Haute-Saône, responsable du stand de la Haute-Saône.

Légende photo : La révolution avec ces gens-là ?


Source : Vive le PCF
Mercredi 10 septembre 2014

Par David NOËL - Publié dans : Débats - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 septembre 2014 7 14 /09 /Sep /2014 10:30
Par David NOËL - Publié dans : Audio et vidéos - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 septembre 2014 7 14 /09 /Sep /2014 08:30

attac Pierre Moscovici aux Affaires économiques,un conservateur anglais aux Services financiers : la composition de la nouvelle Commission européenne est pain bénit pour les banques et l’industrie financière. Mais c’est un camouflet pour les peuples européens, qui continuent à payer le prix de la crise de 2008 et ne sont pas à l’abri d’une prochaine crise financière.

Pierre Moscovici a été nommé commissaire européen aux Affaires économiques ; il sera notamment en charge de faire respecter la « rigueur » budgétaire et de mettre en œuvre la taxe sur les transactions financières.

Cette nomination n’est pas une bonne nouvelle pour tous ceux qui souhaitent que la finance soit enfin mise sous tutelle. A Bercy, Pierre Moscovici, autoproclamé « ministre des entreprises », n’a cessé de défendre les intérêts des banques. Il a notamment concocté une réforme bancaire dérisoire, bien en deçà des projets pourtant modestes de la Commission. Il s’est aussi employé à torpiller le projet européen de taxe sur les transactions financières. Il pourra achever le travail à Bruxelles si la société civile n’intervient pas.

Pierre Moscovici a été un des ministres symboles du reniement de François Hollande, qui appelait, alors candidat, à museler la finance et à stopper l’austérité en Europe. Le nouveau commissaire sera en charge d’appliquer voire d’imposer l’austérité sous la tutelle du très orthodoxe Vice-Président finlandais Jyrki Katainen.

Moscovici sera bien entouré, avec Jonathan Hill en charge des services financiers. Hill est le fondateur d’une entreprise de lobbying spécialisée dans la finance, Quiller Consultants, qui travaille notamment pour HSBC ou la City [1].

La proximité avec les milieux d’affaires semble être une condition d’appartenance à la Commission Juncker, lui-même ancien dirigeant d’un paradis fiscal notoire. Le nouveau commissaire en charge du climat et de l’énergie, Miguel Arias Canete, a ainsi des parts dans deux entreprises pétrolières – Petrolifera Ducor SL et Petrologis Canarias SL, toutes deux domiciliées dans un paradis fiscal – les îles Canaries. Le nouveau commissaire maltais en charge de l’environnement, de la mer et de la pêche est un homme d’affaires qui était, jusqu’à 2013, en responsabilité dans une multinationale du tourisme [2].

Enfin c’est Cecilia Malmström, ancienne ministre libérale en Suède, le pays le plus favorable au libre-échange parmi les 28 aux côtés de la Grande-Bretagne, qui sera en charge de faire passer l’accord UE-Canada récemment conclu et de négocier le projet d’accord transatlantique.

La composition de la commission Juncker annonce le renforcement des politiques néolibérales qui entraînent l’Europe dans le gouffre. Pour Attac France, il s’agit d’une véritable insulte pour les millions de citoyens européens qui souhaitent rompre avec le dogme de l’austérité et la domination de la finance, pour engager la transition écologique et sociale.

[1] http://corporateeurope.org/revolving-doors/2014/09/hill-finance-commissioner-should-be-rejected

[2] http://corporateeurope.org/revolving-doors/2014/09/dont-bet-commissioner-case-karmenu-vella-malta


Source : ATTAC France
Mercredi 10 septembre 2014

Par ATTAC - Publié dans : Altermondialisme - Communauté : les anti-capitalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 septembre 2014 7 14 /09 /Sep /2014 06:30

Liberte-Hebdo-1136.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Médias - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 13 septembre 2014 6 13 /09 /Sep /2014 12:30

Tract-rentree-2014-Solidaires-p1.jpg

Tract-rentree-2014-Solidaires-p2.jpg

Par Union syndicale Solidaires - Publié dans : Syndicalisme - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 13 septembre 2014 6 13 /09 /Sep /2014 10:30

Secours-Populaire-Henin-12-09-14.jpgParce que la précarité ne se limite pas aux seuls mois d’hiver, le Secours populaire héninois, sous la houlette de Frédérique Vanderlekem, n’a qu’un seul mot d’ordre, « la créativité au service de la solidarité ».

Pour préparer un Noël heureux et chaleureux, l’équipe héninoise ne lésine pas sur les moyens pour recueillir un maximum de dons au profit de la population défavorisée. Pour cela, les bénévoles mettent en place de nombreux événements en plus des traditionnels ateliers proposés toute l’année à tous, bénéficiaires ou non, dans leur local situé rue Montpencher.

L’humain d’abord

Les membres de l’association solidaire souhaitent, « au-delà de la traditionnelle aide alimentaire, proposer des animations en dehors de nos murs. Il faut nourrir le ventre mais aussi l’esprit, aider à l’évasion ! Et puis cela nous permet de récolter d’autres dons, de sensibiliser davantage », affirme Frédérique. Toutes les idées sont les bienvenues. L’un des bénévoles, Jean-Pierre Humez, organise d’ailleurs une journée pêche, ce samedi, au lac de Montigny-en-Gohelle de 8 h à 18 h. La participation de 4 € demandée aux pêcheurs et la vente de sandwiches se feront au profit du Secours populaire.

L’association caritative sera également présente dimanche, place J.-Jaurès, lors de la grande braderie du centre-ville. Vêtements pour toute la famille, poussettes et matériels de puériculture seront en vente aux côtés de livres et jouets, au profit des démunis.

Une soirée couscous Halloween est aussi organisée le 31 octobre. Le Secours populaire fait à nouveau appel à la générosité de la population : jouets, vêtements et autres sont toujours les bienvenus pour répondre aux besoins pressants des familles en difficulté et préparer la hotte du Père Noël ; mobilier de bureau également pour accueillir correctement les familles. À bon entendeur.

Permanences les lundi, mardi et mercredi, de 9h30 à 11h30 et de 14h30à 16h30 . Fermé les jeudi et vendredi.

ISABELLE CONYNCK

Légende photo : Les membres du Secours populaire héninois font appel aux dons et mettent en place des animations toute l’année pour tous.


Source : La Voix du Nord
Vendredi 12 septembre 2014

Par Frédérique VANDERLEKEM - Publié dans : Solidarité - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 13 septembre 2014 6 13 /09 /Sep /2014 06:30

Marisol-Touraine-2.jpgOn savait déjà que Loi de santé ne contiendrait aucune référence à la santé bucco-dentaire : cette fois, l’État confirme l’abandon total de celle-ci en publiant le Contrat d'Objectif et de Gestion (COG) qu'il a signé en juillet avec l'Assurance Maladie.

Pourtant, les programmes de prévention bucco-dentaire ont montré toute leur efficacité, à l'instar de celui mené dans le Val-de-Marne (94). Qu'importe, le gouvernement choisit l’abandon du financement des programmes de prévention.

Marisol Touraine n’a donc rien trouvé de mieux que de supprimer des crédits alloués à l’éducation bucco-dentaire en milieu scolaire, quitte à aggraver les inégalités, à l'heure même où de récentes enquêtes montrent un regain de la prévalence carieuse, du fait de la dégradation de la situation économique et sociale du pays.

Le gouvernement ne cède rien à l'austérité, pas même lorsqu'il en va de la santé des Français : les « sans-dents » peuvent bien se sacrifier.

Le PCF partage la stupeur et l'indignation des organisations syndicales professionnelles, libérales et salariées, et des associations scientifiques comme l’UFSBD et l’ASPBD.

Cette démarche inacceptable rappelle celle remettant en cause la politique familiale universelle, au travers les coupes financières drastiques à la Caisse d'Assurance Familiale.

Le PCF réaffirme qu’une politique alternative de financement de la protection sociale existe. Les parlementaires du Front de gauche n’ont eu de cesse de le démontrer au cours des discussions de la Loi de Financement de la Sécurité Sociale au Sénat et à l'Assemblée. Il n’y a aucune fatalité au désengagement de l’Assurance Maladie.

Par PCF - Publié dans : Santé et sécurité sociale - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Passages télé

Tendançologue

Wikio - Top des blogs - Politique

Bienvenue sur le blog de la section d'Hénin-Beaumont du PCF !
Il y a actuellement 14 personne(s) sur ce blog

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

A l'agenda

Lundi 1er septembre 2014
Commémoration républicaine de la libération de la ville (18h30)

Mardi 9 septembre 2014
Réunion de section de la LDH (Noyelles-Godault, 18h30)

Dimanche 14 septembre 2014
Braderie du centre ville et de la gare (6h-18h)

Mercredi 17 septembre 2014
Comité de section (18h30)

Espace temps

Archives

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés