Résistance !

logo PCF FDG

Logo LDH

logo cgt

Nos coordonnées

Local PCF (6)

PCF Hénin-Beaumont
69 place Jean Jaurès
62110 Hénin-Beaumont
Mail : pcfheninbeaumont@gmail.com
Téléphone : 03.62.90.91.56

Profil

  • Secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF et membre du secrétariat fédéral du PCF 62, je suis conseiller municipal d'Hénin-Beaumont. Je suis aussi militant du SNES, d'ATTAC, de la LDH et du Secours Populaire.

L'équipe du blog

David NOËL
Secrétaire de section
Conseiller municipal

david.noel@lheninois.com

Adrien DENEUVILLE
Responsable du cercle JC
(Lycées, universités, jeunesse)
adrien.deneuville@lheninois.com

Dorothée FIZAZI
(Vie associative)
dorothee.fizazi@lheninois.com

Patrick HELLWICH
(Syndicalisme, services publics, santé, sécurité sociale)
patrick.hellwich@lheninois.com

Alain LECLERCQ
Secrétaire de section adjoint
Membre du Conseil de développement de la CAHC
(Syndicalisme, services publics, rail et  transports)

alain.leclercq@lheninois.com

Charles
NOËL
Trésorier de section
(Services publics, territoriaux, travaux)
charles.noel@lheninois.com

Catégories

Recommander

L'affaire Dalongeville

Vidéos PCF62

Réseaux sociaux

Dimanche 1 février 2015 7 01 /02 /Fév /2015 12:30

Communique-LDH-Henin-Prix-trombinoscope-29-01-15.jpg

Par LDH - Publié dans : Extrême droite - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 février 2015 7 01 /02 /Fév /2015 10:30

Par David NOËL - Publié dans : L'édito vidéo de l'Humanité - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 février 2015 7 01 /02 /Fév /2015 06:30

Annonce-Pierre-Laurent-France-5-01-02-15.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Médias - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 janvier 2015 6 31 /01 /Jan /2015 12:30

Par David NOËL - Publié dans : L'édito vidéo de l'Humanité - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 janvier 2015 6 31 /01 /Jan /2015 10:30

HD-29-01-15.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Les unes de l'Humanité - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 31 janvier 2015 6 31 /01 /Jan /2015 06:30

article-Humanite-28-01-15.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Passages presse - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 janvier 2015 5 30 /01 /Jan /2015 12:30

Photo-Briois-voeux-du-maire-25-01-15-Le-Monde.jpgQu’ont en commun Manuel Valls et Matteo Renzi, Gérard Larcher, le président du Sénat, Emmanuel Macron, le ministre de l’économie, ou encore Ségolène Royal, la ministre de l’écologie, avec Steeve Briois, le maire Front national d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) ? Tous doivent recevoir à l’Assemblée nationale, mardi 27 janvier à 18 heures, un prix décerné par Le Trombinoscope.

Ces récompenses « saluent l’action et le professionnalisme de personnalités politiques qui se sont particulièrement illustrées durant l’année écoulée dans le cadre de leur mandat ou de leur fonction », selon le site de cet annuaire qui présente depuis 1981 les acteurs de la vie politique française et européenne. M. Briois est, lui, désigné « élu local de l’année ».

Le boycott de Claude Bartolone

La présence, pour la première fois, d’un élu FN a de quoi surprendre. Le principal intéressé, n’en revient d’ailleurs toujours pas. « Cela répare une injustice : celle de ne pas avoir récompensé Marine Le Pen comme révélation politique il y a déjà quelques années », rappelle M. Briois. La présidente du Front national devait venir à la remise du prix. Mais elle n'y a finalement pas assisté, à cause de l'incendie de la maison de son père, Jean-Marie Le Pen. La cérémonie a lieu en fin d’après-midi à l’Hôtel de Lassay, lieu de la présidence de l’Assemblée. Sans la présence de son résident principal, Claude Bartolone ayant décidé de boycotter la soirée. Selon son entourage, « il ne sera pas présent comme c’est la tradition, car il refuse de participer à la normalisation du FN ».

Pour M. Briois, ce prix vient récompenser son « travail d’implantation ». Pas peu fier, il note que les autres « nordistes » qui l’ont précédé sont Pierre Mauroy et Jean-Louis Borloo. Cette décision de décerner un prix à l’élu frontiste a, en tout cas, mis en émoi David Noël, membre du PCF de la cité minière.

« Le jury du Trombinoscope était-il en état d’ébriété ? », s’interroge l’élu d’opposition avant d’égrener certaines décisions prises par l’équipe du Front national depuis son arrivée aux commandes de la ville, en mars 2014, telles que l’arrêté anti-mendicité ou l’expulsion de la Ligue des droits de l’homme de son local municipal.

« Nous ne récompensons pas un bilan, mais c’est une manière de mettre en évidence la percée du FN et son implantation locale », répond la journaliste Arlette Chabot, présidente du jury. Elle ajoute : « Que cela nous plaise ou non, il faut savoir reconnaître ce qui a été fait. On ne fait pas la courte échelle au FN. Nous constatons des réalités politiques. »

« Une reconnaissance »

Pour Mme Chabot, la remise de ce prix n’est en aucun cas un brevet de respectabilité donné au parti d’extrême droite, ni un argument qui le servirait dans sa stratégie de dédiabolisation. « Ignorer le FN en se bouchant le nez, ce ne serait pas convenable professionnellement. Nous avons souligné que le FN avait une stratégie gagnante en pariant sur des élus locaux, qui sont implantés », tranche la journaliste.

Gilles Leclerc, PDG de la chaîne Public Sénat, est un autre membre du jury. C’est lui qui doit remettre le prix à Steeve Briois mardi en fin d’après-midi. Il rappelle que, s’il y a eu débat au sein du jury, un « consensus » est néanmoins sorti des discussions. « Comment des journalistes professionnels pouvaient-ils dire ce qu’a été l’année politique 2014 en ignorant le FN ? Ce n’est pas une récompense mais une reconnaissance, un symbole, une illustration, une constatation. »

Laurent Joffrin, directeur de la rédaction de Libération, rappelle qu’il était absent lors de la discussion qui a eu lieu en décembre. « Je n’aurais certainement pas voté pour lui, affirme-t-il. Mais le FN n’est pas un parti illégal et des Français leur apportent leurs suffrages. »

Reste que, pour le FN, cette récompense le met dans une situation délicate. Cela constitue, certes, un pas de plus dans sa stratégie de « dédiabolisation ». Mais, en voyant l’un des siens recevoir un tel prix, le parti de Mme Le Pen se voit adoubé par le « système médiatico-politique » qu’il honnit à longueur de tracts et de discours. Il sera un peu plus difficile désormais pour Marine Le Pen et ses soutiens de jouer la partition du parti « antisystème ».

Abel Mestre
Journaliste au Monde

Légende photo : Le Maire d'Hénin-Beaumont Steeve Briois lors de de son discours pour la cérémonie des voeux à la population, ce 25 janvier 2015 à Hénin-Beaumont. AFP PHOTO DENIS CHARLET | DENIS CHARLET / AFP


Source : Le Monde
Mardi 27 janvier 2015

Par David NOËL - Publié dans : Passages presse - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 janvier 2015 5 30 /01 /Jan /2015 10:30

Une-Humanite-30-01-15.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Les unes de l'Humanité - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 30 janvier 2015 5 30 /01 /Jan /2015 06:30

Eugene-Binaisse-28-01-15.jpgSévèrement critiqué par Steeve Briois lors de la cérémonie de vœux, Eugène Binaisse réclame plus de considération pour le travail qu’il a accompli en cinq ans à la tête de la municipalité.

Foutu dimanche. Assis au troisième rang de la salle Wilquin au côté des cinq autres élus d’opposition, Eugène Binaisse a stoïquement assisté au dénigrement systématique de son action par son successeur. « On a plutôt perçu ça comme un meeting de campagne plutôt que des vœux à la population, réagit l’ancien maire. Il y a des gens qui ont voté pour nous et qui sont sortis choqués. Quand on se dit maire de tous les Héninois, on tient compte de ce qu’a fait l’équipe précédente. » « Halte au feu ! » semble maintenant dire celui qui refuse de laisser s’installer l’idée qu’en passant de Binaisse à Briois, Hénin serait passé des ténèbres à la lumière.

La première mesure forte de la nouvelle municipalité a été de baisser la taxe d’habitation. « Nous avions aussi baissé le taux de la taxe d’habitation. On a fait ce qu’il fallait pour que ce soit possible. Nous avons résorbé le déficit de cette ville en 2012, et la chambre régionale des comptes nous a félicités pour cela. »

La longue liste des économies réalisées et des contrats renégociés déclinée par Steeve Briois ne l’a pas bluffé. « Quand un contrat se termine, il est évident qu’il s’agit de le renégocier à la baisse. Nous en aurions fait autant. » Quant aux emprunts toxiques, il balaie le reproche d’inaction : « Nous avons assigné Dexia le 17 juin 2013 au tribunal de Nanterre. On a fait ce qu’il fallait faire. Cela a duré parce qu’avec cette banque, on n’avait plus d’interlocuteur. »

Écoles rénovées

Les questions scolaires ? « On ne peut pas laisser dire que M.Briois a rénové les écoles. Pantigny, Michelet : les dossiers avaient été montés par nous. Les TAP, nous les avons préparés. » Sur le recours aux agents municipaux : « On a multiplié les achats de matériels pour les équiper, mais on ne peut pas tout faire réaliser par des agents communaux. »

Steeve Briois a aussi insisté sur l’événementiel : « Il a rajouté une fête, les Médiévales, les autres existaient. Il a meublé un peu plus le marché de Noël, nous en avions l’intention. Nous l’avons fait évoluer d’une année sur l’autre mais il fallait faire avec des moyens limités. » Le maire a remarqué que la sécurité s’était améliorée ? L’ancien ne voit pas d’évolution flagrante.

Au-delà de sa réponse au discours de dimanche, Eugène Binaisse réclame plus de magnanimité des vainqueurs. « Le discours de nous accabler sans cesse a assez duré. On aimerait une opposition qui ne soit pas vilipendée. Notre groupe a bien l’intention de jouer son rôle. On mérite le respect, au nom des 3 400 personnes qui nous ont fait confiance. »

CHRISTOPHE LE COUTEUX

Légende photo : Eugène Binaisse demande plus de respect au nom des électeurs qui ont voté pour sa liste.


Source : La Voix du Nord
Mercredi 28 janvier 2015

Par David NOËL - Publié dans : Politique héninoise - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 29 janvier 2015 4 29 /01 /Jan /2015 12:30

nouveau logo LDHLa Ligue des droits de l’Homme considère que le plan de renforcement des mesures de protection par un recrutement substantiel de personnels dans la police, le renseignement et la justice, en particulier dans la protection judiciaire de la jeunesse pour agir immédiatement sur le terrain, ainsi que l’affectation de moyens nouveaux en matériel étaient nécessaires. La LDH s’en félicite et souhaite que toute la formation nécessaire à l’exercice de leur métier soit organisée tant en ce qui concerne les opérations de contrôle, qu’en ce qui tient à l’exercice de tous les droits.

En revanche, la LDH sera très vigilante sur la prochaine loi sur le renseignement. Elle est susceptible de comporter des mesures dangereuses pour les libertés sans contrôle et contre-pouvoir suffisants.

De la même manière, la LDH s’interroge sur l’efficacité du projet de regroupement carcéral des détenus qualifiés de « radicaux islamistes ». Une telle mesure peut engendrer des situations insupportables au regard des droits élémentaires de ces personnes mais aussi les amener à se radicaliser encore plus. Dans le contexte de surpeuplement des prisons françaises, ce regroupement ne peut être abordé qu’avec prudence et en préservant les droits fondamentaux des prévenus.

Après avoir transféré le délit d’apologie du terrorisme dans le Code pénal de manière à abolir les garanties qu’offre la loi de 1881 sur la presse, le gouvernement envisage de faire de même en ce qui concerne la loi de 1972 contre le racisme. Les invraisemblables décisions rendues en comparution immédiate, et qui ont entraîné parfois des peines lourdes pour une divagation alcoolique, auraient dû amener le gouvernement à être plus prudent. La LDH considère que ce projet constitue un véritable danger pour la liberté de la presse et à la liberté d’expression. On ne lutte pas contre le racisme en portant atteinte à une autre liberté. Imagine-t-on Charlie jugé en correctionnel au milieu de trafics en tout genre pour la publication d’une caricature ? La LDH appelle le gouvernement à retirer ce projet et à retirer le délit d’apologie du terrorisme du Code pénal.

Enfin, la création d’un nouveau fichier dit antiterroriste conduit à s’interroger une nouvelle fois sur le nombre de fichiers qui existent, leur gestion et leur traitement, en fait, si ce n’est en droit, en dehors de tout contrôle.

La LDH rappelle une nouvelle fois que l’on ne peut efficacement lutter contre le terrorisme qu’en préservant la lettre et le principe de l’Etat de droit.

Paris, le 21 janvier 2015

Par LDH - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Passages télé

Tendançologue

Wikio - Top des blogs - Politique

Bienvenue sur le blog de la section d'Hénin-Beaumont du PCF !
Il y a actuellement 22 personne(s) sur ce blog

Calendrier

Février 2015
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28  
<< < > >>

A l'agenda

Mardi 6 janvier 2015
Comité cantonal du canton d'Hénin-Beaumont 2 (18h)

Mercredi 7 janvier 2015
Comité cantonal du canton d'Hénin-Beaumont 1 (18h)

Samedi 10 janvier 2015
Réunion de groupe (9h)

Mardi 13 janvier 2015
Réunion de section de la LDH (Noyelles-Godault, 18h30)

Vendredi 16 janvier 2015
Voeux de la section (18h30)

Samedi 17 janvier 2015
Conférence de presse (10h30)

Mercredi 21 janvier 2015
Comité cantonal du canton d'Hénin-Beaumont 2 (18h)
Comité de section (19h)

Espace temps

Archives

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés