Résistance !

logo PCF FDG

Logo LDH

logo cgt

Nos coordonnées

Local PCF (6)

PCF Hénin-Beaumont
69 place Jean Jaurès
62110 Hénin-Beaumont
Mail : pcfheninbeaumont@gmail.com
Téléphone : 03.62.90.91.56

Profil

  • Secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF et membre du secrétariat fédéral du PCF 62, je suis conseiller municipal d'Hénin-Beaumont. Je suis aussi militant du SNES, d'ATTAC, de la LDH et du Secours Populaire.

L'équipe du blog

David NOËL
Secrétaire de section
Conseiller municipal

david.noel@lheninois.com

Adrien DENEUVILLE
Responsable du cercle JC
(Lycées, universités, jeunesse)
adrien.deneuville@lheninois.com

Dorothée FIZAZI
(Vie associative)
dorothee.fizazi@lheninois.com

Patrick HELLWICH
(Syndicalisme, services publics, santé, sécurité sociale)
patrick.hellwich@lheninois.com

Alain LECLERCQ
Secrétaire de section adjoint
Membre du Conseil de développement de la CAHC
(Syndicalisme, services publics, rail et  transports)

alain.leclercq@lheninois.com

Charles
NOËL
Trésorier de section
(Services publics, territoriaux, travaux)
charles.noel@lheninois.com

Catégories

Recommander

L'affaire Dalongeville

Vidéos PCF62

Réseaux sociaux

Dimanche 21 décembre 2014 7 21 /12 /Déc /2014 06:30

logo liberation Reportage. En neuf mois de mandat, le maire évite l’idéologie, se contentant, pour le moment, de décisions consensuelles.

De notre correspondante Haydée Sabéran

Le FN continue de faire du charme à Hénin-Beaumont. Baisse de 10% de la part communale de la taxe d’habitation, contrats de chauffage et de téléphonie renégociés à la baisse, photos d’habitants souriants placardées pour la Semaine bleue, retour de l’ancienne fête des «Médiévales», «petits déjeuners» avec les chefs d’entreprise locaux, coups de peinture, trottoirs refaits, arbres élagués. «De l’esbroufe. On a plus l’impression d’une mairie de droite modérée que d’une mairie FN», note une habitante qui vote à gauche.

La vitrine nationale du FN ressemble à un magasin bien rangé. Steeve Briois, 43 ans, nouveau vice-président du parti aux exécutifs locaux et à l’encadrement, député européen et maire de la ville de 27 000 habitants, avait assuré, candidat, qu’il ne ferait «pas d’idéologie».

«Clins d’œil». Elu dès le premier tour, le 23 mars, avec 50,26% des voix, il s’efforce d’offrir le moins d’aspérités possible. La maison de quartier Maurice-Thorez n’a pas changé de nom, et pas d’ingérence dans le programme de la salle de spectacle. «La ville gère le quotidien, mais n’est-ce pas ce qu’on attend d’une municipalité ?» commente Bruno Bilde, adjoint au maire, conseiller de Marine Le Pen et membre du bureau politique du FN. Il y a quelques projets sécuritaires : la vidéosurveillance fin 2015, et déjà des rondes plus fréquentes de la police municipale. C’était une promesse. Par ailleurs, la ville, plutôt calme, a connu ces dernières semaines un cambriolage violent, et un braquage. Il y a eu un faux pas, l’arrêt du prêt d’un local à la Ligue des droits de l’homme, une des premières mesures du mandat, et un revers : un arrêté anti-«mendicité agressive» annulé. Le tribunal administratif de Lille, n’a vu aucune «mendicité agressive». L’arrêté visait des Roms qui, certains jours, mendient dans le centre-ville. La municipalité en promet un autre.

Des fautes ? Marine Tondelier (EE-LV), membre de l’équipe d’opposition de gauche, voit surtout des «clins d’œil» à l’électorat FN classique. A part ça, elle assure que la municipalité, quand elle rénove les trottoirs ou agrandit une crèche, fait… «ce qu’on aurait voulu faire», et récolte les fruits du travail des prédécesseurs. «Ils se prétendent plus écolos que les écolos, plus socialistes que les socialistes, mais ils ne font qu’arriver au bon moment. Tout le boulot pas sexy a été fait par Eugène Binaisse [le précédent maire divers gauche, ndlr], qui a mis de l’ordre après les années Dalongeville.» Allusion à l’ex-maire PS, qui a creusé deux déficits, presque doublé les impôts, et a été condamné en août 2013 à trois ans de prison ferme pour détournements de fonds. Son ancien colistier, Clément Golka, divers gauche, longtemps président d’une association d’anciens combattants, et adversaire du FN a basculé : il siège désormais comme «apparenté», avec le FN.

«Dérapage». «Au quotidien, les gens se fichent de l’idéologie», reconnaît Patrick Piret, ex-militant Modem qui aimerait construire une alternative au FN et au PS à Hénin. Il ironise : «Pour leur projet d’équipement sportif à 10 millions d’euros, ils devront solliciter des fonds européens, eux qui dénigrent Bruxelles.»

Chez une majorité des salariés de la ville contactés, les élus FN renvoient l’image d’élus prévenants. «De la séduction», estime un salarié, alors que l’ancienne municipalité est poursuivie par deux agents pour harcèlement moral. David Noël, conseiller municipal communiste, assure que parfois «le vernis craque», avec «agressivité» dès qu’on oppose une «résistance» au maire FN. Quand le délégué Force ouvrière des salariés municipaux écrit un tract virulent, Steeve Briois contre-attaque : «Ce dérapage met fin à tout dialogue avec l’individu que vous êtes», lui écrit-il. Mais depuis, Force ouvrière a raflé 57 % des suffrages aux élections professionnelles du 4 décembre. Commentaire de Franck Mayeux, le délégué FO : «Si les agents se sentaient si bien, ils ne nous auraient pas donné la majorité absolue.»


Source : Libération
Samedi 20 décembre 2014

Par David NOËL - Publié dans : Passages presse - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 20 décembre 2014 6 20 /12 /Déc /2014 12:30

Article cantonales HB 2 Liberte Hebdo 19-12-14

Par David NOËL - Publié dans : Passages presse - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 20 décembre 2014 6 20 /12 /Déc /2014 10:30

Par David NOËL - Publié dans : Audio et vidéos - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 20 décembre 2014 6 20 /12 /Déc /2014 06:30

Francois-Rebsamen-3.jpgAlors que François Hollande tente désespérément de renouer le dialogue avec les femmes et les hommes de gauche, le ministre du Travail vient, en trois mots, de rappeler la réalité de ce pouvoir. "S'il le faut" dit François Rebsamen, le gouvernement allongera la durée des cotisations pour la retraite. "S'il le faut", voilà le condensé d'un renoncement complet, d'une pensée en manque d'imaginaire et d'idées neuves, d'un alignement sur la droite et le MEDEF, d'une trahison abyssale des valeurs et des combats de gauche. "S'il le faut" , on sent bien François Rebsamen allant plus loin encore. Macron et sa loi de déréglementation y travaille avec enthousiasme. 

Le retour à une retraite à 60 ans, acquis historique de la gauche, est plus que jamais nécessaire. Il passe par une cotisation sur les revenus financiers des entreprises et des banques au même taux que la cotisation sociale patronale assise sur les salaires. Tout le contraire de la politique actuelle du gouvernement.


Olivier Dartigolles,
Porte-parole du PCF
Conseiller municipal de Pau

Par PCF - Publié dans : Retraites - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 décembre 2014 5 19 /12 /Déc /2014 12:30

 Henin-1-et-2-des-investitures-accouchees-dans-la-douleur.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Passages presse - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 décembre 2014 5 19 /12 /Déc /2014 10:30

Motion Carmi CG62 17-11-14

Par David NOËL - Publié dans : Conseil général et élections cantonales - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 19 décembre 2014 5 19 /12 /Déc /2014 06:30
Par LDH - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 18 décembre 2014 4 18 /12 /Déc /2014 12:30

logo cgt Le jeudi 18 décembre 2014, le gouvernement tentera de faire voter en procédure accélérée, c’est-à-dire sans créer de réelles conditions propices à un vrai débat citoyen, le projet de loi de ratification de la convention 181 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) relative aux agences d’emploi privées.

Cette convention vise à la libéralisation du placement des demandeurs d’emploi au profit d’agences « dites » d’emploi privées (intérim, cabinets de placement, Opérateurs Privés de Placement....).

Outre le démantèlement des missions de service public de Pôle Emploi, les expériences déjà réalisées par le passé démontrent que le recours aux structures privées n’a jamais amené de meilleurs résultats que ceux obtenus par des opérateurs de service public de l’emploi et cela malgré le peu de moyens donnés à ceux-ci en matière de suivi et d’accompagnement des travailleurs privés d’emploi.

Pire, il suffit de lire les différentes annonces d’emploi publiées dans la presse ou sur des sites tels que Le Bon Coin pour prouver que la fin du monopole de la prise d’offre d’emploi du service public n’a jamais garanti le respect du droit notamment en matière de discriminations à l’embauche, portant ainsi atteinte aux valeurs socles de notre République.

Les agences privées existent déjà en France. On connaît leurs motivations : capter des marchés publics en faisant apparaitre le service public de l’emploi comme inefficace, archaïque et trop couteux, comparé à celui qu’elles affirment assurer.

Si la convention 181 de l’OIT peut représenter un progrès pour les pays qui ne sont pas dotés d’un service public de l’emploi, sa ratification par la France n’apporterait aucune amélioration du service que la collectivité doit aux millions de personnes privées d’emploi dans notre pays.

Il apparaît donc évident que la seule motivation de cet acte précipité consiste à rendre irrémédiable le recours aux agences privées par le gouvernement français qui se mettrait, par conséquent, en faute au regard du droit international s’il voulait faire machine arrière.

Enfin, ce projet de loi, dans le texte, fait insidieusement disparaitre la gestion de l’indemnisation des demandeurs d’emploi des missions de Pôle Emploi. Cet aspect soulève de multiples questions...

Dans le même temps, la loi sur la réforme territoriale précise les volontés du gouvernement de mettre en œuvre des expérimentations régionales en matière d’accompagnement vers l’emploi. Ainsi c’est l’universalité du service public, seul garant de l’accès égalitaire à l’ensemble des droits et de leur mise en œuvre qui est attaqué.

Ces projets savamment orchestrés - s’ils passent – auront pour conséquence de priver Pôle Emploi une institution privée des capacités d’intervention au service des demandeurs d’emploi qui lui sont nécessaires et une plateforme d’aiguillage chargée au plus des statistiques, de l’inscription et surtout du contrôle de la recherche d’emploi.

La situation exige que le service public de l’emploi soit repensé dans sa globalité, dans ses missions et dans son efficacité. Une nouvelle multiplication des opérateurs n’est pas une réponse au besoin de cohésion de coordination attendu par les travailleurs privés d’emploi et par les entreprises.

C’est par des politiques publiques tournées vers l’emploi et les moyens de service public adaptés à ses politiques que l’on fera reculer le chômage.

La seule logique de restriction budgétaire est une véritable catastrophe : cette logique mène notamment à transférer le rôle du Service Public de l’emploi vers les opérateurs privés à but lucratif.

Au contraire il faut redonner toute sa légitimité au service public de l’emploi en matière de gestion de l’indemnisation, d’orientation et d’insertion professionnelle.

La CGT s’y emploie avec les usagers et les personnels du service public de l’emploi.

Montreuil, le 12 décembre 2014

Par CGT - Publié dans : Syndicalisme - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 18 décembre 2014 4 18 /12 /Déc /2014 10:30
Par David NOËL - Publié dans : Audio et vidéos - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 18 décembre 2014 4 18 /12 /Déc /2014 06:30

Charlie-Hebdo-1174.jpeg

Par David NOËL - Publié dans : Les unes de Charlie Hebdo - Communauté : les anti-capitalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Passages télé

Tendançologue

Wikio - Top des blogs - Politique

Bienvenue sur le blog de la section d'Hénin-Beaumont du PCF !
Il y a actuellement 32 personne(s) sur ce blog

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

A l'agenda

Mardi 2 décembre 2014
Conseil municipal (18h)

Mercredi 3 décembre 2014
Comité cantonal du canton d'Hénin-Beaumont 1 (18h)

Mercredi 10 décembre 2014
Comité cantonal du canton d'Hénin-Beaumont 2 (18h)

Vendredi 12 décembre 2014
Réunion de groupe (19h)

Samedi 13 décembre 2014
Conférence de presse (10h)

Mercredi 17 décembre 2014
Comité de section (18h30)

Jeudi 18 décembre 2014
Comité fédéral (Lens, 18h30)

Espace temps

Archives

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés