Résistance !

logo PCF FDG

Logo LDH

logo cgt

Nos coordonnées

Local PCF (6)

PCF Hénin-Beaumont
69 place Jean Jaurès
62110 Hénin-Beaumont
Mail : pcfheninbeaumont@gmail.com
Téléphone : 03.62.90.91.56

Profil

  • Secrétaire de la section d'Hénin-Beaumont du PCF et membre du secrétariat fédéral du PCF 62, je suis conseiller municipal d'Hénin-Beaumont. Je suis aussi militant du SNES, d'ATTAC, de la LDH et du Secours Populaire.

L'équipe du blog

David NOËL
Secrétaire de section
Conseiller municipal

david.noel@lheninois.com

Adrien DENEUVILLE
Responsable du cercle JC
(Lycées, universités, jeunesse)
adrien.deneuville@lheninois.com

Dorothée FIZAZI
(Vie associative)
dorothee.fizazi@lheninois.com

Patrick HELLWICH
(Syndicalisme, services publics, santé, sécurité sociale)
patrick.hellwich@lheninois.com

Alain LECLERCQ
Secrétaire de section adjoint
Membre du Conseil de développement de la CAHC
(Syndicalisme, services publics, rail et  transports)

alain.leclercq@lheninois.com

Charles
NOËL
Trésorier de section
(Services publics, territoriaux, travaux)
charles.noel@lheninois.com

Catégories

Recherche

Recommander

L'affaire Dalongeville

Vidéos PCF62

Réseaux sociaux

Vendredi 31 octobre 2014 5 31 /10 /Oct /2014 12:30

logo cgt A l’issue du vote en première lecture par l’Assemblée Nationale du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), la CGT alerte les assurés sociaux sur les menaces que fait courir ce PLFSS à la Sécurité sociale.

Celui-ci se caractérise avant tout par un plan drastique de réduction des dépenses : 9,6 milliards d’euros au total, concernant l’ensemble des branches de la Sécurité sociale. La Sécurité sociale est ainsi le principal contributeur du plan d’ « économies » de 21 Milliards d’euros réalisé pour satisfaire aux injonctions bruxelloises.

L’autre mesure essentielle de ce PLFSS est une remise en cause sans précédent de l’universalité des allocations familiales, avec la diminution par deux de ces dernières à partir de 6 000 euros, et par quatre à partir de 8 000 euros.

Pour la CGT, il est nécessaire de rappeler que les allocations familiales ont été créées pour compenser les charges d’entretien et d’éducation des enfants que n’ont pas à assumer les personnes célibataires ou en couples sans enfants.. Pour ramener le débat à de justes proportions, nous voulons rappeler que 6 000 euros correspond à un couple biactif de techniciens ou d’enseignants.

La justice sociale doit passer par la justice fiscale qui repose notamment sur l’impôt progressif sur le revenu. Elle ne doit pas passer par une baisse des prestations sociales. L’universalité de la Sécurité sociale est la meilleure voie pour lutter contre la pauvreté.

Par ailleurs, le raisonnement tenu aujourd’hui pour les allocations familiales n’a aucune raison de ne pas être tenu demain pour les autres branches de la Sécurité sociale, et notamment pour l’assurance maladie. Ne risque-t-on donc pas demain de « moduler » les remboursements de soins en fonction des revenus ? Cette proposition a déjà été faite dans le passé sous le nom de bouclier sanitaire.

C’est donc l’universalité de la Sécurité sociale dans son ensemble qui risque d’être remise en cause demain, au nom de la même logique de baisse des dépenses de la Sécurité sociale.

Cette orientation constitue de toute évidence une impasse. La CGT porte une autre ambition : celle d’une reconquête de la Sécurité sociale, notamment en ce qui concerne notre politique de santé, notre rapport au travail, l’universalité des droits conformément au principe de base de notre Sécurité sociale : contribuer selon ses moyens, recevoir selon ses besoins.

C’est pourquoi la CGT propose d’engager le débat autour d’autres solutions que celles qui sont en échec depuis plus de 30 ans.

Montreuil, le 28 octobre 2014

Par CGT - Publié dans : Syndicalisme - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 31 octobre 2014 5 31 /10 /Oct /2014 10:30

Cabaret-spectacle-Jeremy-Equeter-23-11-14.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Evénements - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 31 octobre 2014 5 31 /10 /Oct /2014 06:30

Michel-Sapin-4.jpgAlors que la commission européenne s’apprête à rendre son avis sur le projet de budget 2015, actuellement en discussion à l'Assemblée nationale, le gouvernement annonce des économies supplémentaires de 3,6 milliards d'euros.

Ne tenant aucunement compte des alertes des parlementaires de toutes les sensibilités de gauche sur les conséquences dramatiques des 21 milliards d'euros d'économies déjà programmés dans le budget, Hollande et Valls anticipent les nouvelles exigences de Bruxelles. Le parlement est une nouvelle fois traité avec un grand mépris. Alors que l'exécutif disait encore il y a quelques jours que la France n'avait rien à craindre, qu'elle " fait ce qu'elle avait à faire", voilà qu'il annonce ce qui ne devait en aucun cas se produire ! Une fois de plus la parole publique prend les allures d'une vaste tromperie.

Tout cela en dit long sur le vent de panique qui souffle dans les couloirs de l'Elysée, Matignon et Bercy.
En échec sur l'emploi, la croissance et le déficit, Hollande et Valls ajoutent à ce bilan apocalyptique une totale soumission aux exigences qui viennent de Bruxelles, ou d'un patronat déterminé à attaquer plus encore le marché du travail.

Comment, avec une telle actualité, accepter de voter demain le PLFSS ? Il faut stopper Valls et prendre un autre chemin.


Olivier Dartigolles,
Porte-parole du PCF
Conseiller municipal de Pau

Par PCF - Publié dans : Actualité - Communauté : Parti Communiste Français
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 30 octobre 2014 4 30 /10 /Oct /2014 12:30

logo cgt Ce mois de septembre bat des records, tous les chiffres sont mauvais : le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A s’établit à 3 432 500 fin septembre 2014. Ce nombre augmente par rapport à la fin août 2014 (+ 0,6 %, soit + 19 200). Sur un an, il croît de 4,3 %.

Tous les âges sont touchés : les moins de 25 ans augmentent de 0,4 %, ceux âgés de 25 à 49 ans augmentent de 0,5 % (+ 3,3 % sur un an) tandis que celui des 50 ans ou plus augmente de 1,0 % (+11,1 % sur un an).

La précarité se développe aussi car le nombre des demandeurs d’emploi s’accroît de 1,1 % pour l’activité réduite courte (catégorie B, + 5,9 % sur un an) et de 2,4 % pour l’activité réduite longue (catégorie C, + 10,9 % sur un an).

Comme les mois précédents, c’est le chômage de longue durée qui s’alourdit de plus en plus. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits depuis un an ou plus augmente de 1,5 % au mois de septembre 2014 (+10,0 % sur un an).

On ne peut que déplorer que le gouvernement ne prenne pas cette question de façon sérieuse. Il n’y a toujours pas de plan d’action d’arrêté, le Medef lui ne voit pas l’intérêt d’ouvrir des négociations.

La CGT a des propositions qu’il est urgent de prendre en compte : de l’amélioration et la revalorisation de l’ASS (allocation spécifique de solidarité) ainsi que le rétablissement de l’AER (allocation équivalent retraite), à une véritable politique de formation des demandeurs d’emploi.

Tous les signaux sont aux rouges alors que la reprise est atone, les entrées pour fins de contrat à durée déterminée augmentent de 6,0 % et les fins de mission d’intérim de + 7,4 %.

Même le ministre de l’Économie finit par admettre qu’il y a des abus du coté patronat "Il y a toutefois des excès, des dirigeants qui ont des rémunérations résolument trop élevées, déconnectées de leurs performances ou de la situation de l’entreprise", a-t‘ il estimé.

La CGT réclame depuis longtemps un contrôle de l’utilisation des aides publiques et les premiers résultats du CICE en confirment l’urgence.

Il faut changer de politique de l’emploi, les mauvais chiffres de septembre en démontrent la nécessité.

Montreuil, le 24 octobre 2014

Par CGT - Publié dans : Syndicalisme - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 30 octobre 2014 4 30 /10 /Oct /2014 10:30

Charlie-Hebdo-1167.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Médias - Communauté : les anti-capitalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 30 octobre 2014 4 30 /10 /Oct /2014 06:30
Par Amnesty International - Publié dans : Pétitions - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 29 octobre 2014 3 29 /10 /Oct /2014 12:30

nouveau logo LDHRémi Fraisse est mort dans la nuit du 25 octobre 2014 lors de la manifestation qui s’opposait à la construction d’un barrage de retenue à Sivens, dans le Tarn. Militant écologiste, membre de France nature environnement, il faisait partie des nombreux acteurs, en particulier locaux, qui voulaient faire connaître un point de vue, pourtant largement partagé, de contestation d’un projet dont l’utilité méritait d’être interrogée.

Cette mort n’est pas acceptable. La Ligue des droits de l’Homme présente à sa famille et à ses proches toutes ses condoléances.

La LDH prend acte de l’ouverture prochaine d’une information judiciaire, seule mesure de nature à permettre d’établir la vérité des faits.

Cependant, quelles que soient les responsabilités individuelles qui se révéleront, la mort d’un manifestant atteste d’un mauvais usage, voire d’un usage excessif des forces de l’ordre.

La Ligue des droits de l’Homme constate que de Continental à Notre-Dame-des-Landes, de la ferme des « Mille vaches » à Sivens, la contestation est criminalisée et réprimée. Cette politique place l’ensemble de la société sous tension alors même qu’elle aurait besoin de raison, et elle substitue l’autoritarisme au débat et à l’imagination dont nous avons besoin collectivement pour relever les défis posés au vieil ordre productif et de distribution. La société française doit apprendre à débattre avec calme du bien-fondé de ses aéroports, de ses barrages et de son industrie agroalimentaire. Le gouvernement doit apprendre à compter avec les refus populaires et à en valoriser l’apport dans des processus de confrontation démocratiques, accepter, enfin, de considérer que l’avenir n’est pas de son seul ressort.

A défaut, on peut prévoir d’autres tensions, d’autres durcissements, d’autres drames, provoqués de fait par des acteurs très éloignés de l’intérêt général. La Ligue des droits de l’Homme entend rester vigilante quant au respect des libertés et droits fondamentaux des citoyens par les pouvoirs publics, dans ce contexte comme dans d’autres.

Paris, le 28 octobre 2014

Par LDH - Publié dans : Droits de l'Homme - Communauté : Droits de l'homme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 29 octobre 2014 3 29 /10 /Oct /2014 10:30

caricature-Macron-bonne-opinion.jpg

Par David NOËL - Publié dans : Humour - Communauté : les anti-capitalistes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 29 octobre 2014 3 29 /10 /Oct /2014 06:30
Par David NOËL - Publié dans : Extrême droite - Communauté : Les blogs PCF du Pas-de-Calais
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 28 octobre 2014 2 28 /10 /Oct /2014 12:30
Par David NOËL - Publié dans : Audio et vidéos - Communauté : Syndicalisme
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Passages télé

Tendançologue

Wikio - Top des blogs - Politique

Bienvenue sur le blog de la section d'Hénin-Beaumont du PCF !
Il y a actuellement 8 personne(s) sur ce blog

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

A l'agenda

Jeudi 9 octobre 2014
Comité fédéral (Lens, 18h30)

Mardi 14 octobre 2014
Réunion de section de la LDH (Noyelles-Godault, 18h30)

Mercredi 15 octobre 2014
Comité de section (18h30)

Vendredi 24 octobre 2014
Assemblée générale du PCF 62 (Sallaumines, 18h30)

Espace temps

Archives

Liens

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés