Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Présidentielles : des dirigeants du PCF plaident pour une candidature communiste
Présidentielles : des dirigeants du PCF plaident pour une candidature communiste

Les choses commencent à bouger au Parti communiste. Depuis des mois, Pierre Laurent rencontre toutes les personnalités de la gauche antilibérale, écologistes, dirigeants de tendances antilibérales du PS etc... pour aboutir à une candidature commune de la gauche antilibérale et répète que le PCF veut uniquement contribuer à l'élaboration d'un programme commun et au choix d'un candidat commun.

La candidature solitaire de Jean-Luc Mélenchon qui refuse de discuter programme commun et candidature commune avec le PCF, Ensemble, EELV et les tendances de gauche du PS a profondément choqué les communistes qui ne se retrouvent pas dans la stratégie mouvementiste de Jean-Luc Mélenchon et la création de son mouvement des Insoumis inspiré de Podémos dans lequel il faudrait dissoudre les différents partis du Front de Gauche. 

Dans leur très grande majorité, les communistes refusent la dissolution de leur parti que nous propose Jean-Luc Mélenchon.

Dans le même temps, la stratégie de Pierre Laurent a abouti à une impasse. Il y aura une candidature écologiste, vraisemblablement celle de Cécile Duflot, et de Gérard Filoche à Benoît Hamon en passant par Marie-Noëlle Lienemann, tous les dirigeants des tendances antilibérales du PS participeront à une primaire socialiste dont ils ont accepté les règles. Aucun d'entre eux ne place sa candidature dans le cadre du choix d'un candidat commun de la gauche antilibérale.

Dans ces conditions, le PCF doit cesser de tergiverser et notre conférence nationale de novembre doit acter le choix d'une candidature communiste.

Militant de base, mon camarade Gautier Weinmann a présenté sa candidature à la candidature. De mon côté, j'ai lancé une pétition pour une candidature communiste. Les initiatives militantes de communistes attachés à leur parti et à une candidature communiste se multiplient.

Il y a quelques jours, plusieurs dirigeants de fédérations, dont Jacky Hénin, secrétaire fédéral de la Somme et Frédéric Boccara, membre de l'exécutif national du PCF et un des responsables de la commission économie, ont lancé un appel pour une candidature communiste. Ces responsables estiment que Pierre Laurent devrait être le candidat du Parti communiste. Le nom d'André Chassaigne circule également. Elu de terrain, président du groupe des députés communistes, André Chassaigne pourrait faire un excellent candidat.

D'autres camarades ont fait le choix de lancer un appel pour que le PCF rallie la candidature de Jean-Luc Mélenchon dans le cadre d'une campagne plus collective que celle que mène actuellement le leader de la France Insoumise.

Pour ma part, je regrette qu'il n'y ait pas de candidature commune de la gauche antilibérale. Une candidature commune comme celle dont rêvait Pierre Laurent aurait sans doute pesé entre 15 et 20 % des suffrages et aurait pu terminer en tête de la gauche au premier tour des élections présidentielles.

En l'absence de candidature commune, que les communistes auraient eu toute légitimité pour incarner, je suis opposé à un ralliement à Jean-Luc Mélenchon et favorable à une candidature communiste aux élections présidentielles.

A chaque élection présidentielle, LO et le NPA présentent des candidats sans que personne ne leur en fasse le reproche. Le Parti communiste doit présenter un candidat et défendre ses idées aux élections présidentielles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article