Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Réaction au résultat des élections municipales à Hénin-Beaumont

Je ressens ce soir une infinie tristesse en voyant les résultats des élections à Hénin-Beaumont.
Plus de 74 % des électeurs qui se sont déplacés, dans cette atmosphère si particulière d'épidémie de coronavirus, ont choisi de réélire un maire d'extrême droite xénophobe, raciste, qui n'a eu de cesse de harceler les syndicalistes et qui a passé ses six années de mandat à intenter des procès à ses opposants à chaque article de blog.

Une majorité d'électeurs d'Hénin-Beaumont soutient donc un maire détestable, arrogant et méprisant qui a abaissé la démocratie dans notre ville, qui m'a personnellement intenté, avec ses amis, huit procès en diffamation pour me faire taire.
Malheureusement, on a les élus qu'on mérite...

Dans ce contexte, Marine Tondelier et son équipe réalisent un score décevant d'un peu plus de 18 % des voix. Cette équipe, que j'ai soutenue et dans laquelle les communistes se sont investis aura trois élus sur trente-cinq, le dernier siège allant à Patrick Piret dont la liste sans-étiquette est lourdement battue.

Malheureusement, les communistes n'auront plus de siège dans l'opposition, malgré tout le courage et l'énergie déployée par Gianni Ranieri, qui a mené, aux côtés de Marine Tondelier une formidable campagne qui m'a rendu fier et dont tous les communistes peuvent être fiers.

Partout en France, les élections municipales ont conforté les maires sortants et les maires communistes remportent de belles victoires à Avion, Méricourt, Rouvroy, Sallaumines, Grenay, Drocourt ou encore Billy-Montigny...
Nous aurons des élus communistes dans de nombreuses majorités d'union, à Lens, à Carvin, à Montigny-en-Gohelle, Leforest...
Au Havre, Jean-Paul Lecoq pourrait battre Edouard Philippe. Ce serait un beau symbole...

Si je ne serai plus élu d'opposition demain, je n'en ai pas fini avec Steeve Briois et sa clique de harceleurs contre qui j'ai encore trois procès en cours... Bientôt, la Cour administrative d'appel de Douai aura à juger la légalité des droits de réponse systématiques du RN sous les tribunes de l'opposition.

Je passe avec confiance le relai à Gianni, qui saura animer l'opposition communiste à Hénin-Beaumont en lien avec les élus du conseil municipal.
Je ne serai pas très loin puisque je reste de toute façon membre du bureau de la LDH d'Hénin-Carvin et de la direction départementale de la CGT et que je continuerai bien évidemment de combattre le RN et ses idées.

Courage et espoir à tous et toutes. Ne baissez jamais les bras et comme le dit François Ruffin, "à la fin, c'est nous qu'on va gagner !"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article