Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Méricourt

Archives

 

Publié par David NOËL

J'ai voté communiste, et j'en suis fier !

Depuis hier soir, sur les réseaux sociaux, un certain nombre de militants reprochent aux communistes d'avoir voté pour le candidat de leur parti et d'avoir fait prévaloir l'intérêt partisan sur l'avenir de la France. Ce procès qui nous est fait est nul et non avenu.

D'abord parce qu'en votant communiste, en votant pour Fabien Roussel, j'ai voté, aussi, pour l'avenir de la France et pour faire advenir un autre avenir que celui que nous promettaient Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Les élections, c'est la démocratie en acte : partout en France, des milliers de citoyens et de citoyennes se sont mobilisé-es pour aller voter, pour tenir un bureau de vote, pour dépouiller à l'issue du scrutin. Tous les votes sont légitimes, il n'y a pas de "sous-vote". C'est les élections, pas le tiercé... On vote pour le candidat de son choix et les voix de celles et ceux qui refusent le tripartisme comptent autant que celles des autres.

Et puis, il y a des tas de raisons de voter pour un candidat : on peut voter par stratégie, pour le candidat en tête de son camp, on peut voter parce qu’on a été convaincu par un programme, voter pour la personnalité d’un candidat, voter par loyauté partisane, par adhésion à une idéologie, on peut voter pour le parti du maire de sa ville parce qu’on l’apprécie et qu’on veut lui apporter une forme de soutien, on peut voter selon ses convictions religieuses ou voter comme ses parents, comme son mari ou comme son épouse, par tradition familiale ou par amour pour son conjoint. Il y a des tas de raisons de voter et je ne crois pas qu’il y ait des raisons moins légitimes que d’autres.

Je suis communiste et j’ai voté communiste pour plein de raisons, mais au premier chef par idéologie, par adhésion à un programme, par loyauté partisane, par fidélité à un candidat sympathique, que je connais depuis des années et dont j’ai été le colistier aux régionales de 2015.
J’ai voté communiste pour un tas de raisons et je conteste l’idée que ces raisons seraient illégitimes.

Fier de mon candidat, fier de mon parti, et haut les cœurs !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article