Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

undefinedGérard Dalongeville, Maire d'Hénin-Beaumont, Marie-Noëlle Lienemann, députée européenne et les candidats de la liste Hénin-Beaumont, une ville pour tous ! étaient au complet samedi pour présenter leur liste à la presse.

C'est l'aboutissement d'un processus d'union qui était en marche depuis plusieurs semaines.

Les quolibets de nos adversaires antirépublicains - de gauche comme d'extrême droite - n'y changeront rien : la gauche d'Hénin-Beaumont est enfin rassemblée.
En mars 2008, les électeurs d'Hénin-Beaumont peuvent clore définitivement la sombre page de notre histoire politique ouverte il y a 25 ans par l'émergence du FN à l'occasion des élections municipales de Dreux.

Rassembleuse, notre liste est ouverte à toutes les sensibilités de la gauche : socialistes, communistes, chevènementistes, radicaux de gauche, écologistes, mais aussi démocrates de progrès et citoyens sans étiquette désireux de s'engager au service de leur ville.

La liste Hénin-Beaumont, une ville pour tous ! comprend de nombreux élus sortants expérimentés, mais a fait le pari de la jeunesse et du renouvellement.

Ce pari, c'est aussi celui du Parti Communiste ! David Noël et Sandy Soudé, investis par la section d'Hénin-Beaumont du Parti Communiste sur la liste Hénin-Beaumont, une ville pour tous ! sauront faire entendre la voix de la jeunesse et du monde du travail et seront des élus utiles.

La liste :
Gérard Dalongeville (div g) ; Marie-Noëlle Lienemann (PS) ; Jean-Marc Legrand (sans étiquette) ; Nadine Tavernier (PS) ; David Noël (PC) ; Claudine Policante (MRC) ; Philippe Demarquilly (DP) ; Maryline Carlone (PS) ; Jean-Bernard Deshayes (div g) ; Brigitte Bombeke (PS) ; Roger Lenfle (PS) ; Béatrice Dujardin (DP) ; Richard Gonzalez (MRC) ; Annick Genty (PS) ; Pierre Ferrari (MJS) ; Micheline Rudi (PS) ; Jean-Claude Giannuzzi (PRG) ; Gladys Froissart (sans étiquette) ; Yves Martel (DP) ; Danièle Filipowicz (MRC) ; Guy Creuze (divers gauche) ; Chantal Sabato (PS) ; Jean-Pierre Chruszez (PS) ; Sandy Soudé (PC) ; Jean-Pierre Wirtgen, (Mouvement écologiste) ; Claudette Cuvillon (DP) ; Claude Duberger (PS) ; Audrey Ait Kheddache (MJS) ; Henri Lemonnier (sans étiquette)  ; Marie-Laure Macq (MJS) ; Alain Lallart (PS) ; Emmanuelle Boutillier (Div gauche) ; Gilles Rockmans (sans étiquette) ; Rose-Marie Bacquet (PS) ; Claude Chopin (PS).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
cher David, ce sont surtout  les cadres des partis de gauche qui sont responsables du recul idéologique dans les classes que tu dis "populaires"(ils apprécieront ton élitisme), le jour où tous, ils renoncérent aux valeurs que véhiculaient la gauche de nos péres !Tu es une parfaite illustration de cette renonciation !
Répondre
D
De quelles valeurs parles-tu ? J'accepte les critiques, mais encore faut-il qu'elles soient fondées.Tu parles de quoi : du travail de terrain ? J'en fais, j'ai relancé un bulletin de section, je suis présent sur les marchés et aux portes des entreprises et pas seulement en campagne électorale !Tu parles des manifestations, des luttes ? Je suis de toutes les luttes sociales !Tu parles du marxisme, des idées révolutionnaires ? Oui, je confesse, je suis de culture altermondialiste et antilibérale, mais je lis les classiques du marxisme et puis, les idées communistes évoluent, le marxisme, ce n'est pas quelque chose de figé.Tu parles de quoi ? Du goût de l'effort, du mérite et du travail que Nicolas Sarkozy oppose à l'assistanat ? De notre position sur les sans-papiers ? Alors, je suis désolé, mais je ne marche pas. L'opposition travailleurs méritants/assistés, français/immigrés, c'est une technique de division des classes populaires. J'entends bien que le FN se vante de recueillir les voix d'électeurs populaires qui attendent de nous que l'on défende les "ouvriers blancs" et qui nous reprochent d'être des gauchistes et des intellos petits-bourgeois antiracistes. Mais comment peut-on ne pas voir que l'opposition que crée le FN est artificielle et est pensée pour diviser la classe ouvrière ? Mon cher Tarik, tu formules une accusation allusive, j'aimerais bien savoir quelles sont les valeurs auxquelles j'aurais renoncé...
R
Je suis tout a fait en phase avec le discours d orfeo .J y ajouterai que David Noel est un bon petit soldat  qui va au " casse-pipe " quel que soit le resultat du scrutin !Elu , il ne pesera rien au local ,et battu il aura fait perdre beaucoup de credibilite a son parti qui n a vraiment pas besoin de ca !J appartenais au P S "canal historique " et j ai vote pour le candidat communiste au premier tour des legislatives ! C est dire que moi je suis en paix avec ma conscience , a defaut de l etre avec ce que je considere encore comme mon PARTI au fond de moi meme !Monsieur Noel , ni Dieu ni Maitre !       
Répondre
D
Je pense tout au contraire que c'est en s'alliant avec le PS et le Maire sortant pour vaincre le FN que nous préservons la crédibilité de notre parti. Nous adressons un double message aux électeurs : - Premier message : le PCF est un parti de gauche, fidèle à ses valeurs de gauche et qui privilégie les alliances de gauche- Deuxième message : le PCF est à la pointe du combat antifasciste.Ces deux messages, il devenait impossible de les tenir si nous avions choisi de nous allier avec l'AR, c'est-à-dire à la fois avec le Modem et avec des divers gauche vantant les bienfaits du localisme et de l'apolitisme et se refusant par principe à tout front républicain contre le FN si le Maire sortant doit en être. Contrairement à l'AR, je ne pense pas que ce soit le bilan de Gérard Dalongeville qui explique la force du FN, je suis convaincu que ce sont les reculs idéologiques et organisationnels des partis de gauche dans les classes populaires qui expliquent la montée du FN. Une alliance de partis de gauche - avec le Maire sortant, mais peu importe - préserve notre crédibilité idéologique et nous permet de mener la bataille des idées. Ce n'aurait pas été le cas avec l'AR. 
O
l'AR n'a jamais caché qu'elle était un rassemblement de toutes les forces républicaines de la gauche à la droite républicaine.c'est d'ailleurs pour celà que Daniel Duquenne a été viré du PSil me semble que vous avez rejoint GD sous prétexte qu'il s'agissait d'un regroupement de tous les partis de gauche, et uniquement de gauche.les verts on quant a eux résisté aux pressions des appareils politiques et rejoint l'AR contre l'avis de leur fédération contrairement à vous qui avez changé brutalement d'avis sur GD en vous conformant aux ordres que vous avez reçu.j'espère pour vous que GD sera battu, car vous risquez de déchanter demain.
Répondre
O
pas de trop courte mémoire, monsieur Noel, souvenez-vous des législatives de l'an dernier, qui s'est présenté contre les forces de gauches ?
Répondre
D
Jean-Marc Legrand, comme suppléant de Jean Urbaniak, mais Jean-Marc Legrand ne se revendique pas du Modem, au contraire de Christine Coget. M. Legrand n'est pas une personnalité du Modem, il se déclare "sans étiquette", il figure, à titre personnel, sur une liste d'union de la gauche, c'est son choix, je n'allais pas le rejeter en lui jetant des pierres !Par contre, la liste de l'AR se veut "apolitique" (c'est ce que disent toutes les listes de droite !) et est soutenue très officiellement par le Modem. A la place des socialistes sincères qui figurent sur la liste de l'AR, on se sentirait gêné...
O
vous avez dit liste d'union de la gauche !!!!!!!!!!!mais alors que font ces personnes de droite sur votre liste ?
Répondre
D
Quelles personnes de droite ? Je vois bien des "sans étiquette" et des "démocrates de progrès" mais personne qui se revendique explicitement du Modem ou de l'UMP (et c'est pour ça que je n'en ai pas fait un casus belli). C'est toute la différence entre une liste d'union de la gauche ouverte à des personnalités venues d'horizons variés et une liste divers gauche soutenue officiellement par le Modem sur laquelle figurent des adhérents déclarés de l'UMP.
S
Tout cha pour cha...Deux malheureuses placettes...Deux malheureux strapontins...Vous "vendez" bien mal les 10% et plus du PCF à Hénin.Au nom de l'unité de la gauche.
Répondre