Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par PCF

Sous la pression des grandes banques privées et des injonctions ultralibérales de la commission européenne, malgré la montée d’un mouvement national s’opposant à la banalisation du livret A, le gouvernement s’apprête à introduire dans le cadre du projet de loi sur la modernisation économique une réforme du système de collecte et de centralisation de l’épargne défiscalisée.

Ce système, appuyé sur le livret A, qui permet de réaliser des prêts de longue durée à des taux moins élevés que ceux du marché pour financer le logement social, est menacé.

Il s’agit, pour les banques privées, de faire main basse sur cette épargne utile afin de la mobiliser dans ses opérations financières, de leur permettre de se renflouer après les dizaines de milliards d’euros perdus ou gâchés dans des opérations spéculatives.

La tentative de passage en force, au profit du patronat bancaire, sans entendre les associations des locataires et de défense de l’épargne populaire, du mouvement HLM, des associations de maires et d’élus, des organisations syndicales et des salariés des banques, est inacceptable.

Le PCF s’associe au mouvement national qui demande aujourd’hui de suspendre ce projet et d’ouvrir la discussion avec tous les intéressés afin de préserver le livret A, refuser sa banalisation et d’améliorer le financement du logement social, la gestion d’une épargne populaire à l’abri des appétits des grandes banques privées et du marché financier.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

J.-P. Chauvin 01/05/2008 15:34

Bien que personnellement monarchiste (indépendant), je suis tout à fait d'accord avec cet article !Post-scriptum : le livret A est une invention de la Restauration et du roi Louis XVIII, en 1818...