Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Nicolas Sarkozy a annoncé le 18 décembre dernier le changement de statut de La Poste en société anonyme, tout en précisant que celle-ci resterait financée par des fonds publics. Son annonce soudaine brûle ainsi la politesse aux organisations politiques, syndicales et associatives invitées le lendemain à l’Elysée. Quelle piètre image donnée au dialogue social par le chef de l’Etat lui-même !

Face à la crise financière qui décrédibilise de fait le recours aux marchés financiers, le Président de la République continue dans son objectif de privatisation contre toute raison. En promettant de solliciter les seuls capitaux publiques, qui Nicolas Sarkozy croit-il tromper ? Chacun sait qu’une fois le changement de statut effectué, tous les outils juridiques seront en place pour livrer le secteur public préféré des français aux appétits voraces des financiers.

Ce numéro de bonneteau ne trompe personne. Aux cotés des usagers et du personnel, le PCF est déterminer à faire capoter cette nouvelle manœuvre qui n’a qu’un but : mettre fin au service public postal. La Poste doit rester et restera un service public.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article