Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

Le numéro 3 du Plan B (http://www.leplanb.org/page.php?rubrique=accueil), le délicieux bimestriel de critique des médias et d'enquêtes sociales issu de la fusion de deux titres de la presse alternative, PLPL et Fakir, sort aujourd'hui.

C'est toujours un plaisir de retrouver le Plan B, ses analyses percutantes, son ironie mordante, sa dénonciation sans concession du "Parti de la Presse et de l'Argent" et ses enquêtes de terrain qui dévoilent l'envers du décor.

Pour un prix inchangé de 2 €, le Plan B de juillet-septembre est enrichi d'un supplément de l'association de critique radicale des médias ACRIMED !

Pour tous les militants du mouvement social, le Plan B est plus qu'un simple journal, c'est un outil politique à lire et à diffuser pour mieux comprendre l'univers médiatique et mieux combattre ses logiques les plus critiquables de personnalisation et de pipolisation de la vie politique.

On aimerait parfois qu'un certain nombre de militants de la gauche radicale qui passent un peu trop de temps sur les plateaux de télévision se plongent assidument dans la lecture du Plan B...

Au sommaire du numéro 3 (01/07/2006)

Devoirs de vacances (p. 3)
A en croire la presse, les vacances, désormais « démocratisées », ouvriraient à chacun l'accès à des loisirs de reve. En vérité, les inégalités se creusent en matière de doigts de pied en éventail.

Gloire éternelle à Edouard Michelin (p 4)
Quand le patron d'une entreprise de pneus se noie, la presse pleure à l'unisson. Pourtant, tous les salariés ne regretteront pas le patron adoré. En particulier les syndicalistes.

Le cimetière des éléphants (p. 5)
C'est le gag du siècle. Edouard de Rotschild, président de France Galop, expédie à l'équarissage son canasson Serge July, fondateur de Libération. Nouvelle preuve éclatante de l'indépendance de la presse française.

Le Plan B littéraire (p. 6)
Deux pépites pour notre rubrique « Livres » : la narration du septième entartage de BHL par son auteur, le terroriste pâtissier Noël Godin ; la première critique totalement objective de l'histoire de la critique littéraire, qui dissèque Le Défi du monde, signé Claude Allègre et Denis Jeambar.

Le sacre de François Pinault (p. 8-9)
En avril 2006, les médias nous invitaient à applaudir le sacre de Pinault. Le patron du groupe Pinault-Printemps-Redoute, installant sa fondation d'Art à Venise, démontrait par là même les archaïsmes d'une France bloquée, frileuse, et la nécessité des « réformes ». Les ouvrières de La Redoute relatent l'envers du décor.

La hutte des classes (p. 10-11)
« Chasseurs = gros cons », glapit Charlie Hebdo. Le Plan B a enfilé ses bottes et s'est rendu en baie de Somme pour vérifier.

Philippe Val s'écrase sur la Cordillère des Andes (p. 12-13)
L'omniscient directeur de Charlie Hebdo honore l'Amérique du sud de ses pénétrantes pensées, déjouant depuis Paris les complots ourdis par Evo Morales et Hugo Chavèz. Et la vérité, Philippe, dans tout ça ?

Les petits chaperons rouges de la LCR (p. 14)
La question des médias est une question politique. Mais que font les politiques ?
Le troisième volet de notre grande saga étudie l'idylle bouleversante nouée entre un parti révolutionnaire et la presse bourgeoise.

1946 : l'expropriation est une Libération (p. 15)
Les Résistants avaient eu le temps de réfléchir, dans le maquis. A la Libération, une chose était sûre : il fallait soustraire la presse à la domination de l'argent.

Le procès d'Arnaud Lagardère (p. 16)
« Acquitté ! » Découvrez l'habile système de défense d'un des plus gros patrons français, accusé de trafic d'influence. Pourtant, les pièces de l'accusation ne manquaient pas…

Et plein d'autres pépites à découvrir…
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article