Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Personne ne regrettera Denis Jeambar, qui quitte cette semaine la direction de L'Express.
Depuis longtemps, cet hebdomadaire qui, à l'époque où il est né soutenait Pierre Mendès-France et dénonçait la guerre d'Algérie, s'était transformé en un énième ersatz du Point ou du Figaro-Magazine bourré de publicités.

Chaque semaine, les éditoriaux de Denis Jeambar étaient un concentré de ce qui se fait de pire en terme de "pensée de marché" : Denis Jeambar était favorable à toutes les contre-réformes libérales. Comme son collègue Claude Imbert, du Point, Denis Jeambar  haïssait les syndicats combatifs, détestait la gauche radicale et les altermondialistes et avait les yeux de Chimène pour la gauche sociale-libérale : il ne manquait jamais une occasion d'inviter les socialistes français à suivre les exemples de Michel Rocard, de Jacques Delors et de Tony Blair.

Depuis le 11 septembre 2001, Denis Jeambar s'était converti au bellicisme bushiste. Férocement atlantiste et pro-israélien, il consacrait la plupart de ses éditoriaux à fustiger les pacifistes et à dénoncer la supposée faiblesse de la diplomatie chiraquienne pour l'islamisme.

Autant dire que les militants du mouvement social ne regretteront pas l'ex-directeur de la rédaction de L'Express.

C'est Christophe Barbier qui assurait jusqu'à présent la direction du service politique de l'hebdomadaire qui le remplacera au poste de directeur de la rédaction.
Christophe Barbier est un journaliste bien connu des télespectateurs de France 5 et d'i-télé.
Il participe presque quotidiennement à C dans l'air, l'émission d'Yves Calvi, où il se passionne pour la politique politicienne et les relations entre Chirac, Villepin et Sarkozy. Christophe Barbier est en outre régulièrement invité par Serge Moati sur le plateau de Ripostes, le dimance soir.

Jusqu'en juillet dernier, il "affrontait" chaque semaine Eric Zemmour (du Figaro) dans l'émission ça se dispute, animée par Victor Robert, sur i-télé. De grands moments de télévision, à réserver aux aficionados du genre !

Il y a fort à parier que la ligne éditoriale de L'Express ne changera donc pas...
Les militants du mouvement social préfèreront acheter L'Humanité Dimanche, qui s'engage cette semaine avec le Secours Populaire Français pour aider les populations civiles au Liban et consacre ses autres articles à la situation des 14 000 sans-papiers menacés d'expulsion ou à la stagnation du pouvoir d'achat (http://www.humanite.presse.fr/infos/info826761).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article