Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

 

Publié par David NOËL

La section d'Hénin-Beaumont du PCF prend acte avec satisfaction de la demande de rejet des recours en annulation des élections municipales de juin 2009 présentée hier par le rapporteur public au Tribunal Administratif de Lille.

Gérard Dalongeville et Steeve Briois cherchaient conjointement à plonger Hénin-Beaumont dans le chaos en provoquant une troisième élection municipale en moins de deux ans.

Ce scénario catastrophe aurait immanquablement provoqué une abstention énorme à la hauteur de la déception et du dégoût des Héninois et Beaumontois, qui sont écrasés d'impôts et en ont marre de voir leur ville faire la une de l'actualité judiciaire.

Le Tribunal Administratif devrait logiquement suivre les conclusions du rapporteur public. Le PCF d'Hénin-Beaumont appelle Gérard Dalongeville et Steeve Briois à faire preuve de dignité, à accepter le verdict du TA et à ne pas prolonger cette bataille judiciaire qui n'en finit pas et désespère notre population.

Les conclusions du rapporteur public sont un soulagement pour l'équipe municipale qui devrait voir sa légitimité électorale confirmée.

Pour autant, l'Alliance Républicaine restera marquée à jamais du sceau de l'indignité et de l'illégitimité politique.

- En faisant le choix du repli sur soi et de l'isolement sectaire entre les deux tours des élections et surtout après, en refusant de tendre la main aux autres listes de gauche ayant pris part à l'union sacrée contre le FN et notamment à la liste Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont à laquelle participait le PCF, l'Alliance Républicaine a trahi ses engagements de campagne sur le respect, l'ouverture et la transparence, a déçu les électeurs républicains et a perdu beaucoup de sa légitimité.

- La révélation par le Front National de ce qu'il faut bien appeler une complicité entre l'Alliance Républicaine et le FN dans la préparation du débat télévisé de 2008 et dans l'élaboration du recours en annulation des élections de 2008 marquera pour toujours les chefs de l'Alliance Républicaine du sceau de la trahison, de l'infamie et de l'indignité politique.

- Le rapprochement de Georges Bouquillon, la tête pensante de l'Alliance Républicaine et de Jean-Marie Alexandre, le parrain politique de Gérard Dalongeville, qui l'a continuellement soutenu depuis 2001 est une insulte à la population héninoise et à tous ceux qui ont combattu le système Dalongeville-Alexandre.
En rejoignant le MRC 62, Georges Bouquillon s'est disqualifié et a disqualifié par la même occasion le mouvement qu'il dirige avec Daniel Duquenne.

Avec ses partenaires de l'association politique Un Nouvel Elan pour Hénin-Beaumont, le PCF d'Hénin-Beaumont continuera de se battre pour que notre ville retrouve la sérénité à laquelle elle a droit. Utiles à leurs concitoyens, les communistes seront une alternative à la fois au Front National et à une majorité municipale qui voit sa légitimité électorale confirmée, mais a perdu toute légitimité politique.

David NOËL
Secrétaire de la Section PCF d’Hénin-Beaumont
Membre du Secrétariat Fédéral du PCF 62

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article