Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Interviews et reportages sur Hénin-Beaumont

Archives

Publié par David NOËL

Wallerand-de-Saint-Just.jpg| CONSEIL RÉGIONAL |

L'absentéisme chronique de Wallerand de Saint-Just, élu Front national au conseil régional de Picardie, a un prix qu'on ne soupçonnait pas...

Non seulement, il aura coûté quelque 8 000 euros au groupe FN pour la seule année 2012, mais il a aussi impacté à la baisse les moyens mis à la disposition des groupes politiques, ces derniers étant indexés sur le montant des indemnités versées aux élus. La règle, mécanique, procède du Code des collectivités.

Lors du vote du budget, l'affaire a fait bondir Christophe Coulon, président du groupe UMP-Nouveau Centre, « Envie de Picardie ». « Il est inadmissible que les collaborateurs du groupe "Envie de Picardie", comme ceux des autres groupes d'ailleurs, soient pénalisés parce qu'un élu n'assume pas son mandat ! » Rappelons que toute absence non justifiée lors des sessions est sanctionnée d'une ponction sur les indemnités d'élu. Une règle vertueuse, mise en place, en son temps, à la demande du... Front national. Un groupe qui se retrouve aujourd'hui passablement gêné aux entournures.

Très occupé par son métier d'avocat au barreau de Paris, mais aussi par ses visées politiques dans la capitale (il y sera candidat aux municipales de mars prochain), Wallerand de Saint-Just aura en effet brillé par son absence tout au long de la mandature. Le FN a été contraint de faire avec, a fortiori quand la droite ne manquait pas une occasion de dénoncer le dilettantisme de l'avocat frontiste.

Michel Guiniot, le leader du Front national, tente, lui, une diversion, en fustigeant l'absentéisme passé de l'UMP, et en réclamant une quasi-fonctionnarisation des personnels attachés aux groupes politiques, afin de contourner cette règle. En vain. Le Front national devrait donc traîner l'absence de Wallerand de Saint-Just comme un boulet jusqu'aux prochaines élections régionales. À moins que, d'ici là, l'avocat ne soit élu à la mairie de Paris...
 
PHILIPPE FLUCKIGER

Légende photo : On voit beaucoup Wallerand de Saint-Just à Paris, où il est candidat pour les municipales, moins en Picardie.


Source : Le Courrier Picard
Vendredi 27 décembre 2013

Commenter cet article