Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Interviews et reportages sur Méricourt

Archives

 

Publié par David NOËL

Distribution-Faurecia-16-10-13.jpgHier après-midi, les militants héninois PCF et PG du Front de Gauche se sont rendus aux portes de Moy Park et de Faurecia pour distribuer le premier tract de campagne du Front de Gauche. Durant plus d'une heure, nous avons distribué plusieurs centaines de tracts appelant à rejoindre le comité participatif de soutien au Front de Gauche héninois.

Nous avons rencontré de nombreux salariés et des syndicalistes qui étaient contents de trouver les militants du Front de Gauche devant leur usine et d'apprendre que le Front de Gauche se lançait dans la campagne des municipales. Le monde du travail a son mot à dire et au cours de la campagne municipale, les militants du Front de Gauche seront les porte-paroles des travailleurs.

A l'issue de cette distribution, les militants PCF et PG sont repartis avec leurs tracts pour commencer la distribution de notre premier tract dans les quartiers. Tous les Héninois et Beaumontois le recevront bientôt dans leur boîte aux lettres.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
<br /> beaucoup de monde ds les meeting fdg  mais bizzare cela ne se traduit pas ds les urnes???? que ce soir aux municpales cantonales législatives etc<br />
Répondre
D
<br /> <br /> 11 % aux présidentielles, c'était la première fois que le PCF retrouvait un score à 2 chiffres à une élection présidentielle depuis Georges Marchais en 1981. 22 % aux législatives sur<br /> Hénin-Beaumont, nous sommes la première force de gauche à Hénin-Beaumont et dans plus de la moitié des communes de la CAHC.<br /> <br /> <br /> Votre mépris envers le PCF/FDG vous aveugle !<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> cela va  dur de faire une liste pc aux munipales beaucoup de communiste  de  cgt rejoignent les listes du fn ex billy montigny<br />
Répondre
D
<br /> <br /> C'est faux. Il n'y a pas "beaucoup de communistes" qui rejoignent les listes fascistes, il y a quelques égarés comme José Evrard, à Billy-Montigny, qui s'oppose avec virulence à Bruno<br /> Troni depuis des années. Rien de nouveau sous le soleil... Le monde du travail organisé n'est pas aux côtés des fascistes, les syndicalistes les plus combatifs sont derrière le Front de Gauche,<br /> ils étaient des milliers l'année dernière à soutenir Jean-Luc Mélenchon, à venir aux meetings du Front de Gauche, à s'engager dans les comités de soutien des candidats du Front de Gauche aux<br /> législatives...<br /> <br /> <br /> <br />